|  

Entreprises

4 nouvelles usines en construction pour la société française Soprema

Publié le 07.11.2014 à 14h39

Mis à jour le 07.11.2014 à 14h39

Par

4 nouvelles usines en construction pour la société française Soprema

Avec le lancement de plusieurs unités de production dans le monde, le fabricant de revêtements d’étanchéité lance un programme d’investissements pour un montant total de 86 millions d’euros. Ces opérations comprennent notamment l’ouverture d’une usine d’isolants en polystyrène extrudé à Savigny-sur-Clairis dans l’Yonne. 

Grâce à ces constructions de sites de production, le groupe Soprema, qui compte déjà 41 usines réparties dans le monde et 5 300 salariés, table sur un accroissement de son chiffre d’affaires de 170 millions d’euros.

Une entreprise au rayonnement national et international

Le groupe dirigé par Pierre-Etienne Bindschedler poursuit un cycle d’investissement à grande échelle après plusieurs acquisitions aux USA et en Espagne en 2012 et 2013.

 

Mais la démarche du groupe s’inscrit également sur le sol français avec la mise en chantier et l’ouverture de plusieurs sites industriels. En 2005, c’est à Cestas dans l’Isère que Soprema a ouvert une usine dédiée à la fabrication d’isolants à base de ouate de cellulose. A St Julien du Sault dans l’Yonne, en 2010, l’entreprise alsacienne a installé une unité de production d’isolants en polyuréthane.

 

La prochaine usine du groupe sur le territoire français sera installée à Savigny-sur-Clairis sur un site de 8 hectares, pour un investissement chiffré à hauteur de 15 millions d’euros. Cette nouvelle unité de production, opérationnelle dans 1 an, créera 40 emplois. 

Une croissance en marche depuis 20 ans

L’expansion de la firme familiale alsacienne, qui existe depuis 1908, s’explique notamment par le renforcement de nombreuses réglementations thermiques.

 

Le groupe français mise également sur la construction d’usines alimentées grâce aux énergies renouvelables (comme c’est le cas pour une usine du groupe en Allemagne par exemple). Le retour sur investissement est estimé à moins de 9 ans.

 

Soprema affiche ainsi une croissance de presque 10% et compte dépasser, en 2014, la barre des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires ; dont la moitié est réalisée en France, même si le groupe est présent dans 90 pays.