|  

Entreprises

Accor revoit sa stratégie digitale pour faire face à la concurrence

Publié le 04.06.2015 à 11h20

Mis à jour le 04.06.2015 à 11h20

Par

Accor revoit sa stratégie digitale pour faire face à la concurrence

Le groupe hôtelier Accor, qui utilise désormais le nom de sa plateforme de distribution sur Internet AccorHotels.com, déploie une stratégie digitale de grande ampleur pour répondre à la concurrence des agences de voyage en ligne. Le groupe français met en place une série de mesures et d’investissements qui transformeront en profondeur son positionnement, Accor ambitionnant désormais de devenir une véritable place de marché pour les réservations hôtelières. 

Le PDG du groupe, Sébastien Bazin, a pour objectif de tripler l’offre d’hôtels proposée sur le portail de réservation d’Accor. 

Plan d’investissements dans le numérique

Le groupe hôtelier français qui rassemble des enseignes telles que Ibis, Sofitel ou encore Mercure, va ouvrir « sa plateforme de distribution AccorHotels.com à une sélection d’hôteliers indépendants ». Concrètement, Accor va donc proposer à ses clients d’accéder, depuis son portail de réservation, à des hôtels concurrents. Ce choix inédit est l’une des réponses mises en place pour contrer la concurrence des agences de voyage en ligne qui connaissent un succès croissant auprès de la clientèle.

 

AccorHotels.com avait déjà annoncé l’année dernière le lancement d’un plan d’investissements sur Internet de 225 millions d’euros sur 4 ans. Ce renforcement digital va être l’objet d’une rallonge de 20 millions d’euros « soit environ 10% du montant du plan d’investissements dans le numérique qui seront rentables dès la troisième année » anticipe Sébastien Bazin. 

Une plateforme unique de réservations

Le Président du groupe est clair : « Nous avons intérêt à nous réveiller, car les Booking, Expedia et autres Kayak sont en train de prendre une partie de notre valeur ajoutée, donc une partie de notre marge ». La stratégie du géant hôtelier repose sur une mutualisation des « coûts sur une base plus large d’hôtels et [la volonté] d’augmenter le trafic clients sur une plateforme unique de réservation ».

 

Pour atteindre son objectif, AccorHotels.com peut notamment s’appuyer sur Fastbooking, un site acquis en avril dernier par le groupe, dont l’activité porte sur les solutions de réservation en ligne pour hôteliers. Afin d’être plus attractif que ses concurrents pour les établissements indépendants, le portail prendra des commissions moins importantes que celles des agences de voyage en ligne et ne sélectionnera que les meilleures enseignes disposant d’avis clients positifs et vérifiés (notamment par le biais de TripAdvisor).