|  

Innovation

Active Wellness : le siège automobile qui vous comprend

Publié le 02.02.2016 à 22h46

Mis à jour le 02.02.2016 à 22h46

Par

Active Wellness : le siège automobile qui vous comprend

L’Active Wellness est un siège de voiture comme les autres à une innovation majeure près : sa connexion avec son utilisateur. Partant d’un constat de connectivité croissante des individus, l’entreprise automobile Faurecia a voulu créer des sièges intelligents qui améliorent le confort de ses utilisateurs.

Associée à la start-up américaine Hosanna, la marque française Faurecia a débuté depuis un an maintenant un projet de création d’un tout nouveau siège automobile. Ce dernier serait capable de réagir au corps de son passager afin d’améliorer son confort ainsi que son état de conduite. 

Une innovation Faurecia  

Faurecia, entreprise automobile qui a vu le jour suite au rachat du groupe Ecia en 1999 par Bertrand Faure, a proposé, lors du Salon de l’automobile à Detroit qui s’est déroulé jusqu’au 24 janvier, une innovation majeure en termes de connectivité. Le groupe appartenant à PSA s’illustre par deux positions bien distinctes prises en matière d’automobile : la première sur l’environnement et la deuxième sur le confort intérieur de la voiture.

 

En marge de la création d’une voiture autonome, voire sans conducteur, le groupe Faurecia est parti d’une constatation générale des utilisateurs à être connectés dans leur vie quotidienne. Le PDG du groupe, Yann Delabrière, affirme qu’« il existe un grand appétit des consommateurs pour connaître leur état de santé, comme le démontre le succès des “Wearables”, ces objets portables qui mesurent le rythme cardiaque ou la distance parcourue… ». 

C’est ainsi qu’Active Wellness, fauteuil connecté, va prendre en compte les informations du corps de son utilisateur afin de pallier les problèmes rencontrés. Si le rythme cardiaque et la respiration ralentissent et illustrent un possible endormissement, le fauteuil pourra proposer un massage énergisant et envoyer un souffle froid sur le conducteur afin de le réveiller. Même chose pour des conditions de conduite nerveuse, Active Wellness interviendrait par le biais d’une lumière moins agressive dans l’habitacle en envoyant une musique apaisante.

Le fauteuil du futur   

Cette idée de siège intelligent est née après mûre réflexion sur les conditions de confort du passager. L’entreprise française s’est donc penchée sur le sujet il y a quelques années de cela, avec la Nasa et l’Ohio State University. Depuis un an, la marque s’est aussi associée à une start-up américaine nommée Hosanna afin de travailler sur le développement de capteurs sensoriels. Ces outils technologiques permettraient de récupérer les données relatives à l’utilisateur, dont le futur siège aurait besoin pour réagir. 

À plus long terme, l’Active Wellness croiserait les données récoltées afin de préparer la voiture avant son utilisation. Si le système repère un certain état d’excitation, le siège pourrait se refroidir avant l’arrivée de son conducteur. Aussi, lors d’accident, le système d’e-call qui contacte les urgences pourrait s’activer automatiquement après impact et les données des individus présents dans l’habitacle pourraient être partagées avec les professionnels de la santé. 

 

Toutes ces innovations ne sont pour l’instant que de grandes idées. Dans les faits, Faurecia et son associé Hosanna n’ont travaillé qu’aux prémices d’un projet qui pourrait voir le jour à partir de 2020, aucun prix n’a donc été communiqué.