|  

Emploi

Air France fusionne ses filiales régionales sous l’enseigne Hop !

Publié le 17.07.2015 à 14h06

Mis à jour le 17.07.2015 à 14h06

Par

Air France fusionne ses filiales régionales sous l’enseigne Hop !

C’est lors de comités d’entreprise extraordinaires que la compagnie aérienne Air France a annoncé à ses salariés le projet de fusion qui doit réunir ses filiales régionales, Brit Air, Régional et Airlinair. Ces entités, déjà regroupées sous la marque commerciale Hop !, vont désormais appartenir à la même structure juridique. Les services généraux de ces 3 entreprises vont être regroupés.

Ce processus de fusion, qui devrait intervenir entre avril 2016 et avril 2017, va entraîner la suppression de 245 postes.

Réduction d’effectifs

La compagnie aérienne Air France a donc décidé de passer à l’étape supérieure, moins d’un an après avoir rassemblé toutes ses lignes intérieures sous la bannière commerciale Hop !. La direction a ainsi annoncé aux salariés des filiales régionales Brit Air, Régional et Airlinair, lors de 3 comités d’entreprise extraordinaires, qu’un processus de fusion juridique allait intervenir entre avril 2016 et avril 2017.

 

Ce regroupement va entraîner la suppression de 245 emplois au total (sur un effectif de 3 000 salariés) : 85 postes de maintenance, 80  postes au sol et 80 postes de navigants. La direction a indiqué au personnel que ces réductions de personnel seraient mises en place sans départs contraints, uniquement sur la base du volontariat et du non-remplacement de certains postes.

Baisse des coûts

Cette future entité aura son siège social à Rungis, ville dans laquelle est actuellement basée l’entreprise Airlinair. La direction d’Air France s’est engagée à maintenir une activité à Morlaix (Brit Air) et à Nantes (Régional) pour en faire des sites spécialisés.

 

L’objectif de cette fusion sous la bannière Hop ! des filiales régionales d’Air France est de remettre ce réseau court-courrier vers le chemin des bénéfices d’ici à 2017 dans le cadre du plan Perform 2020 d’Air France-KLM. « Hop 2020 » a pour ambition de réduire de 10% les coûts unitaires de cette flotte qui comptera 77 appareils opérationnels à l’été 2016.