|  

Economie

Airbnb noue un partenariat avec le comité organisateur des JO

Publié le 26.03.2015 à 12h04

Mis à jour le 26.03.2015 à 12h04

Par

Airbnb noue un partenariat avec le comité organisateur des JO

Le site internet aux millions d’inscrits, Airbnb, semble avoir réalisé le coup de l’année. A l’aube de la tenue des Jeux Olympiques à Rio de Janeiro, le géant américain de l’hébergement entre particuliers a conclu un partenariat avec la ville brésilienne afin de mobiliser ses abonnées pour recevoir les amateurs de sport qui vont affluer des quatre coins du monde.

Ainsi, du 05 au 21 août 2016, ce sont près de 20 000 chambres qui vont être mises à disposition des touristes qui se presseront à Rio. Cette initiative, une grande première dans le monde du sport, soulève quelques questions, notamment quant à la capacité d’accueil de la ville brésilienne.

Manque de place et retard de construction

Si le comité organisateur des Jeux Olympiques voit tout ceci comme une innovation de grande ampleur, l’hébergement des touristes par un concurrent du secteur hôtelier a du mal à passer. En effet, c’est pour pallier à un manque d’hébergements dû à des retards importants dans la construction d’hôtels et de structures adéquates que le comité organisateur a décidé de faire appel à Airbnb.

 

Cette entreprise américaine a connu une croissance fulgurante ces dernières années. Face à des prix de chambres d’hôtels de plus en plus élevés et à une certaines paupérisation des voyageurs (à mettre en parallèle avec une envie de liberté et de sortir des sentiers battus), Airbnb a réussi le coup de maître d’amener les particuliers à ouvrir les portes de leurs appartements.

 

Ainsi, ce tour de force sort aujourd’hui Rio de Janeiro d’une impasse dans laquelle elle s’était engouffrée suite à l’annonce de plusieurs mois de retard dans la construction d’infrastructures d’accueil. Portant la capacité totale à près de 36 000 places, Airbnb semble désormais installée dans les us et coutumes des voyageurs. Pas sûr cependant que cette initiative du comité organisateur des JO soit du goût de tout le monde, des partenariats ayant également été conclus avec plusieurs hôtels, comme cela se fait à chaque organisation de cette manifestation sportive géante. Il y a fort à parier que si ce partenariat Airbnb-JO se révèle fructueux, il pourrait faire des émules et être reproduit à chaque grand évènement mondial. Par exemple, en France, pour l’Euro de football 2016 ?