|  

Entreprises

Airbus conquiert le salon de Farnborough en deux jours

Publié le 16.07.2014 à 10h33

Mis à jour le 16.07.2014 à 10h33

Par

Airbus conquiert le salon de Farnborough en deux jours

Airbus a annoncé la signature de près de 300 commandes fermes après deux jours de présence au salon aéronautique de Farnborough, pour un montant qui avoisine 60 milliards de dollars.

Depuis l’ouverture du salon aéronautique de Farnborough, qui se tient en ce moment près de Londres, le constructeur européen a littéralement fait exploser son carnet de commandes. Ce succès, Airbus le doit au programme Neo sur l’A320 et l’A330, qui fournit une version plus économe en carburant aux nouveaux modèles.

Au deuxième jour de l’une des plus importantes rencontres aéronautique de l’année, Airbus a déjà engrangé 300 commandes fermes et plus de 100 intentions d’achats pour une valeur de 60 milliards de dollars.

La nouvelle version de l’A330 est prévue pour fin 2017, elle sera déclinée en deux modèles, l’A330-800 de 252 sièges et l’A330-900 de 310 sièges, et affichera par ailleurs une consommation de carburant inférieure de 15% par rapport à la génération en service. Fabrice Brégier, le patron d’Airbus, assure que « l’A330 Neo affichera des coûts opérationnels inférieurs au Boeing 787 », son concurrent direct.

Airbus conquiert les compagnies du monde entier

Airbus est en passe de conquérir les compagnies du monde entier en répondant aux problématiques liées à la hausse du carburant. Les sociétés américaines et irlandaises CIT et Avolon se sont engagées à en acheter 15 exemplaires chacune. Air Asia, la compagnie malaysienne basée à Kuala Lumpur, promet d’en acheter 50 en version 900.

Air Lease Corporation a été le premier client de l’A330 Neo avec 25 commandes passées lundi, pour un montant de 29 milliards de dollars. Fabrice Brégier tablait sur une centaine de vente pendant le salon, voilà qui dépasse largement ses prévisions.

La version Neo de l’A320 connaît le même succès

La version Neo de l’A320 connaît également le même succès. La compagnie SMBC Aviation Capital, filiale de la banque japonaise Sumitomo Mitsui a passé une commande de 115 appareils pour un montant de 12 milliards de dollars et la BOC Aviation de Bank Of China a commandé 43 A320 pour 4 milliards de dollars.

Le programme Neo franchit ainsi le cap des 3000 commandes fermes, permettant à Airbus de poursuivre un ambitieux développement.