|  

Résultats

Anticipation d’un retour à la croissance chez Pernod Ricard

Publié le 28.08.2014 à 11h21

Mis à jour le 28.08.2014 à 11h21

Par

Anticipation d’un retour à la croissance chez Pernod Ricard

Le Groupe Pernod Ricard a annoncé dans un récent communiqué une amélioration progressive de la croissance de ses ventes. Malgré une baisse de ses résultats en 2013-2014, le spécialiste des vins et spiritueux n’a pas indiqué de calendrier pour la reprise de sa croissance.

Pénalisé par une baisse de ses résultats en 2013-2014 du fait d’un ralentissement de ses ventes de cognac en Chine, le Groupe Pernod Ricard confirme son objectif d’économiser 150 millions d’euros avec son plan « Allegro ».

Priorité à l’investissement et à l’innovation pour soutenir la croissance

Pierre Pringuet, le directeur général de Pernod Ricard, fait savoir que « malgré un environnement plus difficile qu'anticipé, nous délivrons les objectifs annoncés en février. Cela témoigne de l'engagement de tous, ce que je tiens à saluer. Par ailleurs nous avons largement engagé le projet Allegro : ce projet d'efficacité opérationnelle doit nous permettre de maximiser notre croissance future tout en générant 150 millions d'euros d'économies ».

 

Alexandre Ricard, le directeur général délégué du Groupe, ajoute que « dans ce contexte qui restera tendu, nous anticipons une amélioration progressive de la croissance de nos ventes et nous augmenterons l’investissement derrière nos marques et les innovations prioritaires afin de soutenir la croissance long terme ».

Pernod Ricard s’oriente vers des marchés plus dynamiques

Quand bien même la baisse des ventes en Chine a pesé sur les résultats de Pernod Ricard, le groupe reste relativement épargné par rapport à Rémy Cointreau, bien plus exposé avec sa marque haut de gamme Remy Martin aux ventes de cognac en Chine.

 

A la suite des difficultés rencontrées sur le marché chinois, Pernod Ricard s’est immédiatement renforcé sur des marchés plus dynamiques, dont le marché nord-américain. Pour doper sa croissance, il a fait l’acquisition fin mai des vins californiens Kenwood et début juillet de la marque de tequila haut de gamme Avion Spirits via sa filiale américaine.