|  

Cession

Bic cède les stylos Sheaffer à un fonds d'investissement américain

Publié le 25.08.2014 à 16h03

Mis à jour le 25.08.2014 à 16h03

Par

Bic cède les stylos Sheaffer à un fonds d'investissement américain

Le groupe français Bic, spécialisé dans la papeterie et les produits jetables, vient de céder sa marque de stylos Sheaffer au groupe américain A.T Cross. Bic met ainsi fin à une incursion de près de vingt ans dans le haut de gamme pour « se recentrer sur son cœur de métier» l’innovation et la baisse des coûts.

A la suite d’un communiqué publié par le groupe Bic, la vente des stylos Sheaffer à l’entreprise américaine A.T Cross, détenue par le fonds Clarion Capital Partners, se monterait à 15 millions de dollars (11 millions d’euros) et devrait être achevée d’ici fin octobre.

Une incursion dans le luxe qui n’a pas porté ses fruits

Le groupe Bic achète en 1997 la marque Sheaffer, fabricant d’articles d’écriture haut de gamme (stylos à plume, stylos à bille, portemines), pour se diversifier sur le marché du luxe.

 

Après 20 ans, cette incursion dans les instruments d'écriture haut de gamme montre que la stratégie de Bic n'a pas porté les fruits escomptés si l'on en juge par le prix de vente de 15 millions de dollars, environ la moitié du prix d'achat en 1997.

 

Dans un récent communiqué, Bic explique qu’en « tirant profit des forces respectives de Cross et de Sheaffer, deux authentiques marques américaines d'instrument d'écriture haut de gamme, A.T. Cross Company sera bien positionnée pour occuper une place de leader mondial dans la création, la production et la vente d'instruments d'écriture haut de gamme et de grande qualité ».

Bic réalise 43% de son chiffre d'affaires aux États-Unis

Le « business model » du groupe Bic (innovation, baisse des coûts, santé financière) n’a pas beaucoup d'équivalents à travers le monde : Bic réalise un bond de 23% depuis le début de l'année, bien supérieur à la moyenne française et même américaine, mais pour conserver cette confortable avance, le groupe français fait le choix de se recentrer sur son cœur de métier sur les marchés émergeants.

 

La papeterie est la première activité du groupe et les États-Unis son premier marché avec 43% du chiffre d'affaires. Début juillet, le groupe avait finalisé la montée de sa participation dans la société indienne Cello Pens, le plus important fabricant et distributeur d'instruments d'écriture en Inde avec une part de 28% du marché indien du stylo.

 

A la fin du premier semestre 2014, Bic a vu son bénéfice net grimper de 16,2% à 137 millions d'euros et son chiffre d'affaires progresser de 3,3% à 968,5 millions d'euros.