|  

Entreprises

Cacolac accueille deux fonds d’investissement à son capital

Publié le 09.07.2015 à 10h55

Mis à jour le 09.07.2015 à 10h55

Par

Cacolac accueille deux fonds d’investissement à son capital

Les fonds IRDI et Galia Gestion viennent de rentrer au capital de Cacolac en investissant 1,2 million d’euros. La Région Aquitaine et les deux principales banques de l’entreprise girondine de boissons lactées au cacao s’associent également à ce tour de table. Cacolac compte ainsi financer le développement international de sa marque. 

Le groupe, fondé il y a 60 ans, a récemment retrouvé ses actionnaires historiques. En effet, la famille Maviel, qui avait cédé l’entreprise à Trixaim en 2011, a repris le contrôle de Cacolac en janvier dernier.

De nouveaux partenaires

L’entreprise familiale Cacolac, originaire de Bordeaux, vient d’achever un tour de table qui fait entrer deux fonds d’investissement régionaux, Galia Investissements et IRDI, dans son capital. Ces nouveaux partenaires injectent 1,2 million d’euros à la holding financière Cacolac. Les deux banques partenaires de la société et la Région Aquitaine sont également associées à cette opération.

 

Au sujet de cette prise de participation, Christian Maviel, président de Cacolac et membre de la famille cofondatrice, déclare : « C’est une étape clé pour accélérer le lancement de nouveaux produits et le développement international de l’entreprise ».

Retour aux actionnaires historiques

La famille Maviel avait cédé l’entreprise Cacolac à Trixaim en 2011. A l’époque, l’ambition du repreneur avait été de tripler le chiffre d’affaires du groupe en  jouant la synergie entre la célèbre boisson lactée au cacao et les barres de céréales produites par Balarama. Ce projet ayant échoué, deux membres de la famille Maviel, Philippe Noailles (Président de Lodifrais) et Jean-Michel Caillaud (fondateur du fromage Le Petit Basque) ont repris Cacolac. Pour éponger les deux années de pertes qui avaient précédé la reprise, ils ont injecté 1,6 million d’euros en fonds propres à l’affaire.

 

25 millions d’unités de Cacolac seront produites sur l’ensemble de l’année 2015 (pour un chiffre d’affaires estimé à 9,4 millions d’euros). L’entreprise a pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires de 11,5 millions d’euros d’ici à 2018.