|  

Entreprises

Casino et sa filiale GreenYellow, acteurs du secteur énergétique

Publié le 23.11.2015 à 11h46

Mis à jour le 23.11.2015 à 11h46

Par

Casino et sa filiale GreenYellow, acteurs du secteur énergétique

Casino, le géant français de la distribution, est en train de devenir un acteur important du secteur énergétique. Grâce à sa filiale dédiée, GreenYellow, créée il y a 7 ans, le distributeur souhaite désormais vendre son savoir-faire à des clients extérieurs, dans les services énergétiques et la production d’électricité solaire.

GreenYellow affiche d’ores et déjà un chiffre d’affaires de 135 millions d’euros et a pour ambition de le doubler d’ici 3 ou 4 ans.

Diversification d’activité

Le géant français de la distribution Casino a démarré son activité énergétique par l’installation, sur les toits de ses hypermarchés, de panneaux photovoltaïques. Le distributeur a créé il y a 7 ans une filiale dédiée : GreenYellow. Othman Hajji, Directeur Général de cette entité, explique : « L’énergie devient un véritable métier de diversification pour le groupe ».

 

En effet, Casino souhaite désormais vendre son savoir-faire à des clients extérieurs dans le secteur énergétique et la production d’électricité solaire. Le groupe entend doubler le chiffre d’affaires de GreenYellow, actuellement de 135 millions d’euros, d’ici à 3 ou 4 ans. Déjà rentable, la filiale a investi 700 millions d’euros depuis sa création dont 20% en fonds propres.

Une nouvelle concurrence pour EDF et Engie

Le dirigeant de cette filiale, qui emploie 120 salariés et dispose d’une soixantaine de centrales photovoltaïques en France et dans le monde, développe : « Au départ il s’agissait de réduire la facture énergétique du groupe, qui atteint 350 millions d’euros par andans le monde (…). Nos centrales solaires fournissent environ 30 % de l’électricité de nos centres commerciaux, or le solaire est déjà moins cher que l’électricité conventionnelle sur 70 % du globe: tout laisse à penser qu’il va s’imposer dans le monde ».

 

GreenYellow se place également comme concurrent de Cofely (Groupe Engie) ou de Dalkia (groupe EDF) en tant que spécialiste de l’efficacité énergétique. En effet, le groupe a déjà signé 500 « contrats de performance énergétique » qui permettent de revoir des installations de chauffage, de production de froid, de climatisation etc…