|  

Entreprises

Damart investit 5 millions d’euros pour moderniser sa logistique

Publié le 23.07.2015 à 14h35

Mis à jour le 23.07.2015 à 14h35

Par

Damart investit 5 millions d’euros pour moderniser sa logistique

L’enseigne de prêt-à-porter pour seniors Damart va moderniser son système de préparation de colis avec pour objectif l’amélioration de son service de vente en ligne. La machine permettant la mécanisation du système de préparation de commandes, qui sera livrée en septembre prochain, représente un investissement d’un montant de 5 millions d’euros pour l’enseigne.

Chaque année, ce seront 6 millions de colis commandés à distance et 8 millions dans les magasins qui seront expédiés depuis la plateforme logistique de Hem, le site bénéficiant de ce plan de modernisation.

Optimisation du système de préparation de commandes

Pour accompagner la hausse des ventes sur Internet, le groupe Damart, créé en 1953, a choisi de moderniser sa plateforme logistique de Hem, près de Lille, qui sera opérationnelle en mars. Le nouveau système de préparation de commandes viendra se substituer à un fonctionnement comprenant de nombreuses manipulations manuelles.

 

La modernisation de ce site, employant 450 personnes, représente un investissement de 5 millions d’euros pour le groupe de vente par correspondance, qui se revendique leader sur le marché des plus de 55 ans. L’activité de la plateforme de Hem est consacrée à plusieurs marques du groupe : Damart, Damart Sport, Sedagyl, Happy D et Jours Heureux.

Une stratégie partagée

Selon Pierre Rouxel, Directeur des Opérations, cet investissement va permettre d’ « améliorer la performance en baissant le temps de préparation des commandes de 25% et réduire la pénibilité du travail ». Cette mécanisation est aussi pour Damart un moyen d’anticiper la future augmentation de son réseau qui doit passer, d’ici 8 ans, de 85 à 125 magasins.

 

Damart n’est pas la seule enseigne à miser sur la modernisation de sa logistique. Ainsi, La Redoute va installer des équipements similaires sur son site de Wattrelos, qui ouvrira l’année prochaine. Il y a deux ans, 3SI (du groupe Otto) a également choisi d’investir dans un centre de préparation de colis ultra moderne.