|  

Entreprises

Ecotim, détruit par un incendie il y a 5 ans, s’est reconstruit

Publié le 09.11.2015 à 11h59

Mis à jour le 09.11.2015 à 11h59

Par

Ecotim, détruit par un incendie il y a 5 ans, s’est reconstruit

La SAS Ecotim a été ravagée par un incendie le 11 mai 2010. Depuis, cette unité de production basée à la Rochette et qui appartient au groupe CBS-CBT, s’est reconstruite et agrandie. L’entreprise qui produit et assemble des éléments préfabriqués en bois a même profité de cette renaissance pour moderniser son atelier avec un centre de taille robotisé.

Ce chantier a nécessité un investissement total d’un montant de 6 millions d’euros.

Reconstruction et optimisation de l’outil industriel

L’usine de la société Ecotim, spécialisée dans la production et l’assemblage d’éléments préfabriqués en bois et localisée à la Rochette, a été détruite par un incendie le 11 mai 2010. Dès 2011, cette SAS, propriété du groupe CBS-CBT, a reconstruit un nouveau site deux fois plus étendu que le précédent (5000 m² au lieu de 2500 m²), sur la zone d’activité intercommunale du Héron.

 

Cette reconstruction, qui a demandé un investissement de 6 millions d’euros, a été l’occasion pour l’entreprise de moderniser son outil industriel en équipant son atelier d’un centre de taille robotisé, permettant d’améliorer le rendement de la matière première et d’optimiser la ligne de découpe.

Fournisseurs français

Pour répondre aux attentes et aux besoins de ses clients charpentiers, Ecotim souhaite atteindre un approvisionnement en bois intégralement français, en misant notamment sur la réactivité de ses fournisseurs dans le Jura, les Vosges et les Alpes. La SAS vise d’ailleurs une certification « Bois des Alpes » pour certains produits de son catalogue.

 

L’entreprise de Seine-et-Marne (près de Paris), créée en mars 2005, compte une vingtaine de salariés (dont en moyenne 5 contrats en intérim). Elle réalise un chiffre d’affaires annuel d’un montant de 5,5 millions d’euros.