|  

Entreprises

EDF va importer du gaz de schiste américain dès 2016

Publié le 21.07.2014 à 9h32

Mis à jour le 21.07.2014 à 9h32

Par

EDF va importer du gaz de schiste américain dès 2016

EDF a annoncé jeudi 17 juillet la signature d’un accord avec un groupe américain pour importer en Europe du gaz de schiste américain. Les premières livraisons seraient prévues dès 2016.

EDF vient de signer un accord avec Corpus Christi Liquefaction, filiale du groupe d’énergie américain Cheniere, pour importer en France du gaz de schiste sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL). Le producteur d’électricité français sera l’un des premiers groupes européens à accéder au gaz de schiste américain.

Un contrat qui porte sur 770 000 tonnes de GNL par an

Le groupe américain Cheniere n’a pas communiqué les détails financiers du contrat mais a annoncé qu’il portera sur la fourniture d’environ 770 000 tonnes de GNL par an. Le gaz sera exploité au Texas avant d’être acheminé en Louisiane pour y être transformé pour le transport.  

 

EDF fait savoir que les livraisons vont commencer avec des volumes de 380 000 tonnes et augmenteront graduellement jusqu’en 2019 pour atteindre 770.000 tonnes. Le producteur français d’électricité n’a pas indiqué à quel usage sera destiné le gaz de schiste américain.   

Diversification des sources d'approvisionnement

La signature de cet accord intervient au moment où les relations diplomatiques entre l’Europe et la Russie se sont dégradées à la suite de la crise ukrainienne. Il y a, donc cette volonté en Europe de diversifier les sources d’approvisionnement en gaz naturel pour réduire la dépendance au gaz russe. Les européens se posent d’ailleurs la question de savoir s’ils vont pouvoir compter sur le gaz de schiste américain sur le long terme.

 

Il s’agit là d’un changement de cap qui va pleinement profiter aux grands groupes américains comme Cheniere.

 

EDF signe donc un contrat pour 20 ans, avec une option de le prolonger de 10 années supplémentaires.