|  

Acquisition

Engie acquiert SolaireDirect pour près de 200 millions d’euros

Publié le 02.07.2015 à 10h11

Mis à jour le 02.07.2015 à 10h11

Par

Engie acquiert SolaireDirect pour près de 200 millions d’euros

Engie (ex-GDF Suez) investit dans le solaire et choisit de passer à la vitesse supérieure dans ce secteur d’activité encore assez peu développé par le groupe. L’énergéticien vient ainsi de racheter la PME française SolaireDirect pour un peu moins de 200 millions d’euros et va y injecter 130 millions d’euros par le biais d’une augmentation de capital. Cette transaction devrait permettre à Engie de devenir le numéro un du solaire en France.

Le groupe s’intéresse désormais de près à la croissance liée aux énergies renouvelables, notamment dans les pays émergents.

Aboutissement de négociations

Une première prise de contact entre les directions de SolaireDirect et d’Engie a eu lieu en avril dernier lors du colloque de l’Ademe sur l’électricité renouvelable. Depuis, la PME SolaireDirect, spécialisée dans le photovoltaïque, a reporté son introduction en bourse, faute d’un nombre suffisant d’investisseurs. Les négociations avec Engie sont alors devenues plus concrètes, pour aboutir aujourd’hui au rachat de SolaireDirect par l’ex-GDF Suez.

 

L’acquisition de la PME, qui développe et construit des fermes solaires partout dans le monde, est chiffrée à un peu moins de 200 millions d’euros. Le géant français de l’énergie compte, de plus, y injecter 130 millions d’euros via une augmentation de capital. Engie détiendra à terme 95% du capital de SolaireDirect et 100% des droits de vote. Les autres actionnaires (comme les fonds Techfund, Demeter et Aster) sortent du tour de table.

Un positionnement stratégique

Le réseau de SolaireDirect compte 57 parcs en exploitation (ou en cours de construction) sur tous les continents. Son chiffre d’affaires sur l’exercice clos au 31 mars 2015 s’élève à 173 millions d’euros et l’entreprise a dégagé un résultat net de 1,4 million d’euros. La PME emploie 200 personnes.

 

Ce rachat va permettre à Engie d’accélérer son activité dans les énergies renouvelables et de devenir le numéro un du solaire en France. Gérard Mestrallet, PDG d’Engie, explique : « L’opération s’inscrit parfaitement dans notre stratégie, devenir le leader de la transition énergétique en Europe et l’énergéticien de référence dans les pays à forte croissance (…). Le solaire connaît une croissance significative dans le monde, et en particulier dans les pays émergents. Il nous faut absolument y développer notre part ».