|  

Entreprises

Figeac Aéro investit 35 millions d’euros pour une usine robotisée

Publié le 11.03.2015 à 11h35

Mis à jour le 11.03.2015 à 11h35

Par

Figeac Aéro investit 35 millions d’euros pour une usine robotisée

Le groupe français Figeac Aéro affiche un chiffre d’affaires de 205 millions d’euros, en hausse de 25%. Cette bonne santé financière permet au sous-traitant d’Airbus de planifier des investissements de grande ampleur, comme l’installation d’une usine robotisée pour produire des carters de moteurs. 

L’entreprise du secteur aéronautique qui compte 1700 salariés investit ainsi 35 millions d’euros pour la robotisation de ce site basé à Figeac près de Toulouse. 

Une usine entièrement robotisée

Cet atelier, qui ouvrira à la fin de l’année, fabriquera le carter en titane du nouveau moteur Leap. Figeac Aéro avait en effet décroché ce contrat d’envergure de 500 millions d’euros sur 10 ans auprès de CFM International (une coentreprise en joint-venture entre Safran et General Electric).

 

Jean-Claude Maillard, PDG de Figeac Aero, précise : « l’usine n’emploiera que 40 personnes chargées du pilotage et de la surveillance, au lieu de 120 sans cette automatisation ». La production issue de ce site industriel toulousain viendra équiper les Boeing 737 Max et A320 Neo.

Un groupe compétitif

Ce nouveau moteur Leap est déjà commandé à 9000 exemplaires. La direction du sous-traitant aéronautique indique : « L’automatisation intégrale nous permet de vendre 20% moins cher, mais il faut pouvoir investir dans les machines. Si nous ne l’avions pas fait, nous n’aurions pas eu le contrat et la fabrication serait partie en Chine, en Inde ou aux Etats-Unis ».

 

Le groupe français qui ouvrira une nouvelle usine à Saint-Nazaire mi-mars compte également poursuivre son développement à l’international. Déjà implanté aux Etats-Unis et en Tunisie, Figeac Aéro va inaugurer deux usines au Maroc et au Mexique.