|  

Economie

Hausse des ventes en ligne pour le premier trimestre 2015

Publié le 13.05.2015 à 11h23

Mis à jour le 13.05.2015 à 11h23

Par

Hausse des ventes en ligne pour le premier trimestre 2015

Malgré la baisse du panier moyen, le commerce sur Internet a progressé avec des chiffres de vente en augmentation de 13,7% en valeur. Selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), cette hausse constatée sur le premier trimestre 2015 s’explique notamment par le nombre croissant des transactions effectuées en ligne. 

Durant les 3 premiers mois de l’année 2015, les ventes en ligne ont atteint 15,2 milliards d’euros, soit 2 milliards de plus qu’à la même période l’année dernière. 

Un secteur économique en plein essor

La France compte actuellement 164 200 sites de e-commerce actifs alors qu’ils n’étaient que 14 500 il y a dix ans. Ce dynamisme s’associe à une forte croissance du nombre de transactions, en hausse de 18% sur un an. Au total, ce sont 193 millions de ventes qui ont été réalisées sur Internet sur la période. La Fevad précise : « Cela représente 25 transactions par seconde ». Les internautes acheteurs se font également de plus en plus nombreux et composent désormais une clientèle de 35 millions de personnes.

 

En revanche, les professionnels du secteur constatent une baisse régulière, depuis 4 ans, du panier moyen. Sur le premier trimestre 2015, le montant de chaque vente se situait en moyenne à 79 euros, de 3 euros inférieur au panier moyen constaté durant le premier trimestre 2014. 

Dynamisme et évolution des comportements

La Fevad et Médiamétrie ont communiqué une augmentation de 12% du chiffre d’affaires des 40 sites marchands français les plus importants et ont pu observer une modification des modes de comportement des acheteurs. Ainsi,  les transactions mobiles, effectuées depuis un smartphone ou une tablette numérique, affichent un bond de 44% sur un an.

 

Les données collectées auprès des 600 entreprises et des 800 sites Internet français qui font partie de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance ont permis d’établir la nette hausse du chiffre d’affaires réalisé online, en progression de 11%.