|  

Résultats

Hermès International confirme le repli de sa croissance en 2014

Publié le 18.07.2014 à 10h12

Mis à jour le 18.07.2014 à 10h12

Par

Hermès International confirme le repli de sa croissance en 2014

La maison de luxe Hermès International a publié vendredi 18 juillet un chiffre d’affaires proche de 2 milliards d’euros au premier semestre 2014, en hausse de près de 8%. Le groupe attend une rentabilité semestrielle record qui sera frappée par une évolution défavorable des parités monétaires.

Hermès International vient de confirmer que l’évolution défavorable des parités monétaires, particulièrement du yen et du dollar face à l’euro, conduiraient à une diminution de sa marge opérationnelle au premier semestre et probablement sur l’ensemble de l’exercice 2014.

Un chiffre d’affaires en progression dans toutes les régions du monde

Le chiffre d'affaires de la maison de luxe au premier semestre de cette année progresse dans toutes les régions du monde.

 

En Asie hors Japon, Hermès maintient son dynamisme avec une augmentation de ses ventes de 17%, notamment en Chine. Au Japon, après un premier trimestre exceptionnel qui a bénéficié des anticipations d’achats liées aux hausses de prix et de TVA, la maison de luxe affiche une progression de 11%.

 

Sur le continent américain, Hermès accomplit un excellent semestre avec une progression de 13%.

 

En Europe, malgré un climat économique maussade, la maison de luxe fondée en 1837 réalise une bonne performance.

Des taux de changes défavorables

Hermès avait anticipé, dès le mois de mars, que l'évolution des changes aurait également un impact sur sa rentabilité en 2014. Par ailleurs, le groupe familial a spécifié que la faiblesse du yen notamment pèserait cette année lourdement sur sa marge opérationnelle.

 

C’est en Asie et aux Etats-Unis que la maison de luxe réalise l'essentiel de ses ventes, alors que le gros de ses capacités de production est situé en France où se trouve la majorité de ses effectifs.

 

Le groupe indique dans un communiqué qu’« en raison de l'impact négatif des parités monétaires, la rentabilité opérationnelle devrait être en léger retrait par rapport à celle du premier semestre 2013 et proche du plus haut niveau historique atteint sur l'ensemble de l'année 2013 (32,4%) ».

La maison Hermès convoitée par LVMH

Le groupe Hermès est la première des grandes maisons de luxe à publier son chiffre d'affaires du premier semestre cette année.

 

Hermès semble faire l'objet des convoitises d’LVMH, numéro un mondial du luxe, qui détient environ 22% du capital d’Hermès.

 

Contrôlée par la sixième génération d'héritiers du fondateur, la famille conserve pour sa part près de 63% du capital du groupe.

 

A la bourse de Paris, l'action Hermès a clôturé jeudi à 267,75 euros, en hausse symbolique depuis le début de l'année.