|  

Entreprises

Interaction Healthcare recrute pour renforcer son antenne bordelaise

Publié le 01.10.2015 à 14h20

Mis à jour le 01.10.2015 à 14h20

Par

Interaction Healthcare recrute pour renforcer son antenne bordelaise

L’agence française Interaction Healthcare, spécialisée dans les serious games et le secteur de l’e-santé, souhaite développer son activité R&D et sa présence à l’international depuis la région Aquitaine. Dans ce but, cette entreprise s’inscrivant dans un milieu en pleine mutation va embaucher au moins 5 nouveaux salariés à Bordeaux début 2016.

Avec l’objectif d’un déploiement international, Interaction Healthcare a également procédé à une levée de fonds de 2 millions d’euros il y a 3 ans et devrait, une nouvelle fois, avoir recours à cette opération en début d’année prochaine pour 2,5 millions d’euros. 

Une implantation stratégique

C’est en région parisienne que Jérôme Leleu, le fondateur de la société Interaction Healthcare a créé son agence digitale en santé en 2008. En 2012, une antenne a été installée à Bordeaux « où il y a un fort écosystème dans l’e-santé ». L’entreprise qui compte 44 salariés a affiché, en 2014, un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

 

Ce n’est pas un hasard si Interaction Healthcare a choisi Bordeaux pour implanter son antenne consacrée à la R&D et sa cellule internationale. En effet, la Région Aquitaine est le premier territoire de France pour les TIC (Technologies de l’information et de la communication) en santé et représente 50% du chiffre d’affaires national dans ce secteur d’activité en pleine mutation.

Des recrutements ciblés

Identifiée par le réseau Bpifrance Excellence comme l’une des 2 000 entreprises françaises les plus innovantes, Interaction Healthcare compte bien s’inscrire à long terme dans un marché particulièrement porteur. Jérôme Leleu explique : « Dans le monde, le marché de la simulation numérique en santé est estimé à 700 millions d’euros de chiffre d’affaires et il n’y a que dix acteurs dans le secteur sur la planète ».

 

Pour renforcer son équipe bordelaise qui ne compte pour l’instant que 3 salariés, l’agence va procéder à au moins 5 recrutements début 2016 : « Nous recherchons des business développeurs pour l'export, ayant des connaissances également en santé et une bonne maîtrise des langues étrangères. Pour la partie R&D, nous avons besoin de chefs de projets, des ingénieurs maîtrisant la technique et le médical ».