|  

Entreprises

Investissements stratégiques pour le groupe français Labeyrie

Publié le 27.10.2014 à 17h06

Mis à jour le 27.10.2014 à 17h06

Par

Investissements stratégiques pour le groupe français Labeyrie

L’entreprise implantée dans les Pyrénées-Atlantiques affiche des ambitions claires depuis l’entrée à son capital de PAI Partners l’été dernier. Ce sont ainsi près 100 millions d’euros d’investissement qui devraient être réalisés dans les 5 prochaines années. 

Le groupe Labeyrie, dont la taille a déjà doublé en 10 ans, met en place une stratégie d’expansion non seulement basée sur le développement de ses usines mais aussi sur la diversification de son activité et la montée en gamme de ses produits.

Objectifs de progression du chiffre d’affaires

L’entreprise française a pour ambition d’atteindre un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros d’ici 2020, ce qui représente une augmentation de 50% par rapport à son résultat de l’an dernier qui s’élevait à 796 millions d’euros.

 

Pour y parvenir, Labeyrie « compte investir plus de 100 millions d’euros dans les 5 prochaines années au profit de ses outils de production et de sa R&D » comme l’indique Xavier Govare, Président du Directoire de Labeyrie Fine Foods (qui comprend également des marques comme Blini ou Delpierre). 

Des investissements ciblés

Labeyrie, qui vient d’investir 7,3 millions d’euros dans l’extension de son usine de Came dans laquelle 12 000 canards sont abattus quotidiennement, souhaite améliorer ses outils de production.

 

L’année dernière, 29 millions d’euros ont d’ailleurs été investis afin de développer les usines du groupe « de la qualité des produits aux conditions de travail en passant par la bientraitance des animaux ». 

 

En parallèle, l’entreprise poursuit la montée en gamme de ses produits amorcée il y a 3 ans, comme l’illustre par exemple le caviar de la marque proposé chez Monoprix.  Labeyrie se dit prêt à de nouvelles acquisitions pour compléter son offre.