|  

Economie

L’ « Accélérateur PME » est lancé

Publié le 10.03.2015 à 14h27

Mis à jour le 10.03.2015 à 14h27

Par

L’ « Accélérateur PME » est lancé

Depuis le 5 mars dernier, l’accélérateur de croissance des Petites et Moyennes Entreprises (PME) est lancé. Son but est d’aider les PME à évoluer, grandir, et devenir ainsi des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). Cette initiative du gouvernement vise à insuffler un élan nouveau à des entreprises qui sont trop souvent cantonnées à un statut moindre du fait de leur taille.

Pour cette première promotion, ce sont plus de soixante PME qui seront accompagnées, sur 24 mois. A la clé, un accès aux services d’accompagnement de BPIFrance dans cette recherche de la croissance.

Objectif ambitieux et conditions d’accès

Toutefois, toutes les PME ne peuvent accéder à ce programme. Ces dernières sont sélectionnées en fonction de plusieurs conditions. La sélection première se fait par un ensemble de personnalités du monde économique qui ont noté le potentiel des entreprises en compétition présentées par BPIFrance et la Direction Générale des Entreprises (DGE). Cette sélection se fait sur des « critères objectifs : performance passée, solidité financière, potentiel de croissance ».

 

Les entreprises intéressées par ce programme doivent également présenter un chiffre d’affaires compris entre 10 millions et 40 millions d’euros. Par ailleurs, elles ne doivent pas faire partie d’un groupe d’entreprises plus important, ce qui exclut de facto les filiales.

Ce programme est financé à hauteur de 61% par l’Etat et mis en œuvre par BPIFrance, qui va rester aux côtés des entreprises pour les amener à développer leurs compétences afin d’influer sur leur croissance. Les PME muées en ETI sont alors un espoir dans le développement notamment de l’emploi et de l’innovation.