|  

Emploi

L’arrivée de Rhenus Logistics à Chalon-sur-Saône créera 200 emplois

Publié le 11.08.2014 à 16h39

Mis à jour le 11.08.2014 à 16h39

Par

L’arrivée de Rhenus Logistics à Chalon-sur-Saône créera 200 emplois

Le logisticien allemand Rhenus Logistics va s’implanter à Chalon-sur-Saône dès 2015 pour répondre au contrat qu’il a remporté avec l’animalerie en ligne Zooplus, a annoncé Sébastien Martin, président du Grand Chalon.

Sébastien Martin, le président de la communauté d’agglomération Chalon-Val de Bourgogne dite Grand Chalon, confirme l'implantation de Rhenus Logistics sur le pôle d’activités de Sevrey près de Chalon-sur-Saône pour le compte de l’animalerie en ligne Zooplus.

Création de 200 emplois en Bourgogne

Le distributeur de produits animaliers opérait jusqu’ici depuis sa base de Münich et depuis un établissement secondaire situé aux Pays-Bas, il se dote à présent d’une infrastructure française. Avec près de 30 000 mètres carrés disponibles, Rhenus Logistics équipera sa succursale française pour 5 millions d’euros de matériel d’entreposage et de manutention.

 

Cette implantation, dont le chantier devrait démarrer en 2015, va générer plus de 200 emplois dans la région bourguignonne. Les recrutements dans le détail vont porter sur 184 CDI complétés par des contrats d’intérim pour des postes de préparateurs de commande, manutentionnaires, caristes, agents de maîtrise ou cadres.

Une implantation motivée par 5 500 euros d’aides à l’emploi

Le logisticien allemand, qui réalise 4 milliards d’euros de chiffres d’affaires dans le monde et emploie 24 000 salariés, a sans doute été conquis par les aides apportées ici et là par les collectivités locales et l’Etat.

 

En premier lieu, la prime d’aménagement du Territoire promet quelques 3 000 euros par emploi créé en CDI de plus de deux ans. Par la suite, le conseil régional de Bourgogne rajoute une prime à l’emploi de 2 500 euros. Au total, il est question de 5 500 euros d’aides par emploi créé.

 

L’implantation de Rhenus Logistics clôt ainsi le projet Distripôle qui accueille déjà le géant du e-commerce Amazon.