|  

Entreprises

L’entreprise drômoise Silinnov construit sa nouvelle usine à Pouzin

Publié le 28.09.2015 à 10h52

Mis à jour le 28.09.2015 à 10h52

Par

L’entreprise drômoise Silinnov construit sa nouvelle usine à Pouzin

Spécialisée dans le secteur de la transformation de silicones, la société Silinnov investit pour renforcer son outil industriel. Ainsi, l’entreprise, créée il y a seulement 32 mois, mène actuellement un projet de construction en Ardèche. Cette usine, qui devrait être prête en janvier 2016, a nécessité 500 000 euros de travaux pour les bâtiments et 150 000 euros pour l’acquisition de machines.

Ce nouvel outil et la croissance régulière de Silinnov poussent ses dirigeants à tabler sur un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros d’ici à 2020 (la prévision  prévision pour 2015 est de 300 000 euros).

Un démarrage dynamique

Silinnov est une entreprise drômoise dont l’activité porte sur la transformation de silicones. Elle a été créée à Loriol-sur-Drôme en janvier 2013 par Christian Pascaud et ses 2 enfants. Cet industriel avait fondé et dirigé pendant 17 ans Corima Technologies, une société spécialisée dans les moules électroformés pour l’aéronautique.

 

Malgré sa jeune existence, cette nouvelle entreprise qui ne compte encore que 3 salariés, affiche déjà un bilan prometteur. Parmi ses clients, on retrouve notamment des grands noms du monde aéronautique et agroalimentaire comme Dassault, Moet-et-Chandon ou encore Airbus Hélicoptères. De plus, Silinnov a inventé un coussin en silicone (pour la prise d’empreintes en podologie) déjà adopté par des groupes tels que Crispin Médical, Sidas, Podofrance, Podiafrance et Salembier.

Perspectives de développement

L’activité dynamique de l’entreprise a poussé ses dirigeants à mettre en place un projet de construction pour des locaux qui seront localisés à Loriol, sur le Parc Industriel de Rhône-Vallée au Pouzin en Ardèche. Cette usine qui doit être prête pour janvier 2016 comprend des bâtiments neufs mais aussi de nouvelles machines.

 

Silinnov est confiant sur son avenir et sur ses perspectives. Christian Pascaud explique ainsi : « Nous proposons à la fois le service complet et des produits spécifiques à très haute valeur ajoutée dans de petites et moyennes séries. De ce fait, nous sommes à l’abri de la concurrence asiatique ». L’entreprise a pour objectif de réaliser 3 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2020 (dont 30% à l’export) et de porter son effectif à une quinzaine de salariés.