|  

Acquisition

L’entreprise française Asmodee renforce sa présence internationale

Publié le 19.11.2014 à 14h26

Mis à jour le 19.11.2014 à 14h26

Par

L’entreprise française Asmodee renforce sa présence internationale

Le leader français du jeu de société, passé sous le giron d’Eurazeo en début d’année, déploie une stratégie d’acquisitions de grande ampleur. 4 mois après avoir racheté l’éditeur Days of Wonder, Asmodee poursuit son ascension sur le marché américain en s’offrant Fantasy Flight Games, entreprise qui détient notamment les licences Le Seigneur des Anneaux et Star Wars (pour les jeux de société).  

La société, parvenue à détrôner Hasbro en devenant le numéro 1 du jeu de société en France depuis l’année dernière, affiche une croissance continue depuis sa création en 1995.

Des objectifs à l’international

Grâce à l’envergure financière de son nouvel actionnaire, Asmodee joue la carte d’un développement international ambitieux. Ces acquisitions de groupes américains devraient désormais permettre à l’entreprise française d’effectuer 20% de ses ventes aux Etats-Unis (ce chiffre était de 5% en 2013).

 

Le PDG d’Asmodee, Stéphane Carville, ne cache pas les enjeux de cette stratégie pour le groupe : « Notre ambition est de construire un acteur de référence internationale dans le jeu. Pour cela, il nous fallait notamment une présence forte sur le premier marché mondial du jeu, les Etats-Unis ».

Une croissance continue

La société hexagonale (qui a également créé une filiale en Chine en 2009) a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros et bénéficie d’une forte croissance organique à hauteur de 26% (à fin septembre sur 12 mois). Selon les prévisions de la direction, Asmodee aura quasiment doublé sa taille entre 2013 et 2014.

 

Pour expliquer ces performances, le porte-parole du 2ème distributeur de jouets en France, La Grande Récré, explique : « Asmodee a réussi à imposer par sa créativité des jeux malins et intenses tout en proposant des parties courtes. Pour se distinguer des poids lourds mondiaux, il a aussi misé sur la démonstration en magasin pour remporter l’adhésion du public ».