|  

Entreprises

L’équipementier automobile Valeo fait le choix du haut de gamme

Publié le 19.10.2015 à 12h27

Mis à jour le 19.10.2015 à 12h27

Par

L’équipementier automobile Valeo fait le choix du haut de gamme

Dans son usine de Saint-Clément, l’entreprise Valeo produit chaque jour 19 000 feux arrière de voitures pour 8 constructeurs automobiles européens. Après la crise du secteur entre 2009 et 2012, le contexte est aujourd’hui plus favorable pour l’équipementier automobile. Tirant les leçons de cette période délicate, Valeo a fait le choix de réorienter sa production vers le haut de gamme.

Cette stratégie qualitative va nécessiter un investissement financier important qui va se chiffrer en millions d’euros d’ici à juin 2016.

Une production haut de gamme

L’équipementier automobile français Valeo a vécu de plein fouet la crise qui a touché ce secteur d’activité entre 2009 et 2012. Eric Genin, Directeur du site de Saint-Clément, explique : « Le volume de production avait chuté de 40%, en quatre mois. Il a fallu organiser du chômage partiel ».

 

Le contexte économique étant désormais plus apaisé, l’entreprise produit aujourd’hui quotidiennement 19 000 feux arrière de voitures et travaille avec 8 constructeurs européens. Pour anticiper les risques mais aussi pour faire face à la concurrence venue d’Europe de l’Est, Valeo a choisi de réorienter sa production vers le haut de gamme et de miser sur l’innovation et la formation.

Une stratégie d’innovation

Selon le directeur du site de Saint-Clément : « La qualité est devenue une condition sine qua non. La stratégie du site sénonais est de fabriquer des produits de plus en plus compliqués, avec de la valeur ajoutée, tout en maîtrisant les coûts ». Illustration du tournant pris par l’équipementier : en 2016, les feux LED représenteront plus de 50% du chiffre d’affaires tandis que la part des feux à ampoules recule.

 

Concernant l’innovation, Eric Genin analyse : « La durée de vie d’un produit est de trois ans. Bientôt, le feu va dépasser la simple fonction de signalisation, avec des niveaux d’intensité différents en fonction du danger ». Valeo va ainsi investir dans une nouvelle presse pour fabriquer des bandeaux lumineux destinés à la façade arrière d’un véhicule Land Rover. « L’investissement est prévu pour le mois de juin 2016 et se chiffre en millions d’euros. Il est nécessaire pour préserver l’emploi ».