|  

Economie

La marque de luxe Chanel va baisser ses prix sur le territoire chinois

Publié le 18.03.2015 à 11h17

Mis à jour le 18.03.2015 à 11h17

Par

La marque de luxe Chanel va baisser ses prix sur le territoire chinois

Afin de faire face à la baisse de l’euro et à la concurrence d’Internet, Chanel a décidé de baisser ses prix en Chine. En raison de droits de douane particulièrement onéreux dans ce pays, les produits de luxe y sont en effet vendus 40% plus chers qu’en France. 

Cette décision, rare dans ce secteur haut de gamme, devrait également permettre au groupe de lutter contre les ventes de contrefaçon. 

Une harmonisation des prix de vente

La maison Chanel, détenue par la société holding Chanel Holding BV, a donc décidé de baisser les prix de ses produits (hors parfums) sur le territoire chinois, 3ème marché mondial de la marque après les Etats-Unis et le Japon. Ce choix stratégique a pour objectif de lutter contre le marché parallèle des ventes sur Internet (qui contient beaucoup de contrefaçons) et de s’adapter au cours de l’euro.

 

Le Président des activités mode de Chanel, Bruno Pavlovsky évoque également une question de cohérence : « Les différences de prix de vente d’un sac Chanel entre Paris et la Chine devenaient, dans un monde de plus en plus ouvert et de plus en plus connecté, un vrai problème pour l’image de notre marque ». 

Perspectives économiques

La politique tarifaire de Chanel restera néanmoins la même au Canada, au Japon, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Une légère baisse devrait être mise en place au Brésil, pays qui affiche les droits de douane parmi les plus élevés au monde.

 

La direction considère que cette baisse de prix en Chine est « envisageable vu la solide santé financière du groupe ». En effet, le chiffre d’affaires 2013 du groupe était de 6,46 milliards d’euros. L’année 2014 devrait, selon les perspectives, afficher une très forte progression des ventes et du bénéfice net.