|  

Entreprises

La marque française Petit Bateau fait son entrée sur le marché chinois

Publié le 10.02.2015 à 11h25

Mis à jour le 10.02.2015 à 11h25

Par

La marque française Petit Bateau fait son entrée sur le marché chinois

En signant un partenariat avec le groupe Fung Retailing Limited basé à Honk Kong, l’enseigne de prêt-à-porter Petit Bateau s’implante pour la première fois en Chine. S’appuyant sur une image de marque qualitative, la griffe de vêtements pour enfants mise désormais sur un développement international.

L’ambition de Petit Bateau est de faire de la Chine son second marché (après la France) d’ici 5 ans. 

L’atout de la qualité à la française

L’enseigne, filiale du groupe Yves Rocher depuis 1998, va ouvrir 6 points de vente en Chine d’ici à juin, avec des boutiques à Pékin, Shanghai et Qingdao. Cette implantation « de grande ampleur » sur le territoire chinois profite de l’image de marque haut de gamme du savoir-faire français.

 

Patrick Pergament, Président de Petit Bateau, précise ainsi : « les consommatrices chinoises sont très attachées à la qualité, après les récents scandales sanitaires ». La marque française entend bien « profiter de la politique de l’enfant unique, aujourd’hui assouplie, qui concerne plus de 60 millions de bébés dans le pays ». 

Perspectives de développement à l’international 

Après cette entrée sur le marché chinois, la marque française créée en 1893 compte poursuivre son expansion à l’international. Petit Bateau, qui réalise actuellement 50% de son chiffre d’affaires hors de France (principalement en Europe), souhaite désormais séduire au niveau mondial.

 

La marque, qui continue à faire tricoter sa maille dans son usine historique de Troyes (même si elle produit également au Maroc et en Tunisie), souhaite devenir une enseigne mondiale grâce à « des alliances stratégiques ». L’entreprise de prêt-à-porter qui a réalisé un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros en 2014 a pour prochains défis de s’implanter au Japon et aux Etats-Unis.