|  

Acquisition

Lactalis acquiert la division lait du brésilien BRF

Publié le 05.09.2014 à 11h44

Mis à jour le 05.09.2014 à 11h44

Par

Lactalis acquiert la division lait du brésilien BRF

Parmalat, filiale italienne du groupe Lactalis, vient d’annoncer dans un communiqué l’acquisition de la division produits laitiers du géant brésilien Brazil Foods, pour un montant de 610 millions d’euros.

Le groupe français Lactalis, premier groupe laitier et fromager mondial, vient de faire l’acquisition des actifs laitiers du géant agro-alimentaire brésilien Brazil Foods (BRF) pour 805 millions de dollars (610 millions d’euros). Parmalat va assurer la reprise de plusieurs unités du brésilien, en cours de restructuration. En 2013, Lactalis a racheté la marque brésilienne Balkis, entrouvrant ainsi la porte du marché brésilien.

Lactalis financera cette acquisition sur fonds propres

Lactalis est un groupe familial basé à Laval (Pays de la Loire) et possède 200 usines dans 37 pays, employant 61 000 personnes. Le groupe réalisait en 2013 un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros, dont 60% en Europe et 20% sur le continent américain. Il possède notamment les marques Président, Lactel et Bridel, ainsi que la marque de fromages italiens Galbani.

 

L’acquisition de la branche laitière du brésilien BRF, qui doit être validée par les autorités de défense de la concurrence locale (Cade), montre l’ambition du groupe lavallois qui opère déjà dans une trentaine de pays. Au bout de plus de six mois de négociations, Lactalis coiffe Danone sur le poteau en mettant 1,8 milliard de réales (environ 600 millions d’euros) sur la table pour les actifs de BRF. Le canadien Saputo et le mexicain Lala étaient aussi intéressés, mais c’est Lactalis qui l’a finalement emporté.

 

Lactalis ne s’est pas exprimé sur les détails de la transaction, c’est sa filiale italienne,  Parmalat qui a fait savoir à l’AFP que « l’acquisition sera entièrement financée sur fonds propres ».

Lactalis deviendra le numéro un sur le marché brésilien

En août dernier, le groupe français est parvenu à récupérer le contrôle de Parmalat Brésil détenu par le brésilien LBR pour un montant de 80 millions d’euros. Il s’est par ailleurs engagé à acquérir 14 unités de production du groupe LBR en difficulté financière. Une fois l’opération de rachat conclue, Lactalis disposera de 5,2 millions de litres de lait par jour, soit 2 milliards de litres par an, et figurera ainsi parmi les leaders du marché brésilien, probablement le numéro un, après la dissolution du partenariat Nestlé et Fonterra (groupe néo-zélandais).

 

Cette présence sur le marché brésilien s’inscrit dans une stratégie visant à renforcer la présence du groupe sur les marchés émergents, après l’acquisition du groupe Tirumala en Inde.