|  

Emploi

LCL va supprimer 1000 postes d’ici à 2018

Publié le 13.06.2014 à 10h15

Mis à jour le 13.06.2014 à 10h15

Par

LCL va supprimer 1000 postes d’ici à 2018

LCL, filiale du groupe Crédit Agricole, a annoncé jeudi 12 juin à ses organisations syndicales la mise en œuvre d’un plan stratégique à l’horizon 2018. Il s’agirait d’une réorganisation de son réseau d’agences qui se traduira par un meilleur maillage des agences bancaires.

D’ici cinq ans, LCL a l’intention de mettre en œuvre un regroupement méthodique de certaines de ses agences pour « rassembler ses expertises » dans un réseau plus concentré. La banque prévoit 10 fermetures sur ses 1900 points de vente d’ici à 2018. Le principe « d’ouverture alternée » va être introduit pour faire face au recul de la fréquentation des guichets, en favorisant la fermeture d’une agence au profit d’une autre dans une même zone géographique.

Partiel remplacement des départs à la retraite

Un porte-parole de la banque a déclaré : « le plan, sur cinq ans, va se dérouler sur une longue période car nous allons avoir beaucoup de départs en retraite d’ici à 2018 et nous voulons éviter un changement brusque ».

Au niveau de l’emploi, LCL annonce 1000 recrutements par an pour couvrir les départs naturels, ce qui va faire reculer les effectifs d’agences d’environ un millier de personnes sur les 13 000 postes actuels.

 

LCL va conserver près de 2000 agences, pour permettre à son fonctionnement d’assurer une continuité dans la relation client, ce qui va se faire à la faveur des centres dédiés qui seront en mesure de réaliser toutes les opérations. La banque prévoit 400 recrutements dans ce secteur.

Développement des outils informatiques

Dans le cadre de sa stratégie, LCL mise sur le développement des outils informatiques où la banque prévoit d’investir « un peu plus de 200 millions d’euros », avec des dépenses supplémentaires prévues pour la formation du personnel.