|  

Acquisition

Le groupe chinois Wensli acquiert 30% du lyonnais Marc Rozier

Publié le 16.09.2014 à 16h38

Mis à jour le 16.09.2014 à 16h38

Par

Le groupe chinois Wensli acquiert 30% du lyonnais Marc Rozier

Le groupe textile chinois Wensli a pris une participation de 30% au capital de la société lyonnaise de soierie Marc Rozier, avant d’en avoir le contrôle d’ici deux ans.

L’entreprise de soierie Marc Rozier va graduellement être rachetée par Wensli, un groupe de textile chinois qui assurera un développement international à la marque française. Le nouvel actionnaire va consolider l’outil de production de l’entreprise française en Rhône-Alpes où la filière soie compte 1 500 emplois.

Une zone économique entre Hangzhou et Lyon

La société familiale Marc Rozier, fondée en 1890 à Lyon, est détenue par la famille Provent. Spécialisée dans la fabrication de foulards en soie pour de grands magasins, des marques de luxe et de prêt-à-porter, l’entreprise possède deux unités de tissage et d’impression en Isère et un atelier de confection implanté dans son siège historique dans le quartier de Vaise à Lyon (Rhône). En 2013, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros dont la moitié à l’international, principalement en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

 

Le groupe Wensli, créé en 1975, est basé à Hangzhou, sur la côte-est de la Chine. C’est un groupe aux activités diversifiées, immobilier, finance, industrie agro-alimentaire : et filière textile spécialisée notamment dans le traitement de la soie. La transformation de la soie représente pour Wensli 800 millions d'euros de revenus et le groupe chinois compte développer ce chiffre grâce à une nouvelle unité de production de plus de 50 000 mètres carrés à Hangzhou.

 

En septembre dernier, les deux entreprises se sont déjà rapprochées en créant une zone économique « la Route de la Soie », d’Hangzhou à Lyon, l’objectif de Wensli étant de s’orienter vers le marché haut de gamme et devenir une marque de luxe.

Un plan d’investissement ambitieux

Afin de renforcer l’outil de production de Marc Rozier, Wensli prévoit un plan d’investissement ambitieux, il a pris une participation de 30 % cet été. Dans deux ans, la cession de Marc Rozier sera totale, Wensli devenant majoritaire en 2015.

 

Par ailleurs, Wensli vient de recruter Patrick Bonnefond, ancien directeur général du holding textile Hermès, pour assurer le développement international de la marque française. Des boutiques Marc Rozier vont ouvrir en Chine avant la fin de l’année. Avec cette acquisition française, Wensli veut « s’ancrer durablement dans la région en contribuant à dynamiser la filière », assure Patrick Bonnefond.