|  

Entreprises

Le groupe Damartex se restructure

Publié le 08.09.2014 à 11h05

Mis à jour le 08.09.2014 à 11h05

Par

Le groupe Damartex se restructure

Le groupe Damartex accuse une baisse de près de 50% de son résultat annuel. Pour rebondir, Damartex veut changer son modèle de vente par correspondance et moderniser l’image de sa marque star « Damart ».

Pénalisé par un hiver clément, le groupe Damartex voit son résultat annuel baisser de près de 50% à 6,7 millions d’euros au premier semestre 2014, tandis que le chiffre d’affaires annuel du groupe est en hausse de 3,4% à 682,1 millions d’euros à la faveur de l’acquisition de Coopers of Stortford, entreprise britannique, rachetée en 2013, lorsque Damartex s’est engagé sur deux axes stratégiques : la diversification et l’export.

Mise en place d’un plan de départs volontaires

Patrick Seghin, le président du groupe Damartex, ne semble pas s’alarmer outre mesure, il explique que « c’est une année de stabilisation après deux exercices où le groupe a souffert. Par ailleurs, Damartex n’a pas encore réussi à relancer la croissance organique du groupe ».

 

Pour se faire, le groupe, qui emploie plus de 3 000 personnes en France, a été contraint de mettre en place un plan de départs volontaires cette année. Bruno Defache, directeur financier de Damartex, précise que « le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) sera mis en œuvre jusqu’à fin 2014. Il devrait permettre une économie de 4 millions d’euros ». Une cinquantaine de personnes seraient concernées, précise-t-on.

Restructurer l’activité de la société

Afin de relancer le groupe, l’équipe dirigeante va restructurer « la société afin de faire évoluer le modèle ». Il s’agit de développer « une offre multicanal regroupant l’offre par catalogues, internet et en magasins  », précise Bruno Defache. Alors que l’offre catalogue ne cesse de reculer (5,5 %) face à celle d’internet qui progresse (11,4 %), le groupe fait savoir que le catalogue ne disparaîtra pas au contraire d’autres vépécistes (Les 3 Suisses et La Redoute) car le cœur de cible du groupe Damartex est une population âgée qui s’est habituée aux catalogues.

 

Par ailleurs, connu pour ses vêtements chauds, le groupe souhaite moderniser l’image de marque de Damart de sorte à relancer « une marque toujours dans le coup ».