|  

Entreprises

Le groupe français FRAM vend ses hôtels marocains

Publié le 10.10.2014 à 16h08

Mis à jour le 10.10.2014 à 16h08

Par

Le groupe français FRAM vend ses hôtels marocains

Pour faire face à ses difficultés financières, le voyagiste toulousain FRAM vient d’annoncer la vente de ses 4 hôtels au Maroc. L’acquéreur de ces établissements qui comptent au total 780 salariés est le groupe marocain Atlas Hospitality Morocco.

Avec ces cessions (dont le montant n’a pas été communiqué), la direction entend sécuriser la situation économique particulièrement fragile de l’entreprise et lui donner un nouveau souffle en attendant une éventuelle ouverture de son capital. 

Une transaction cruciale pour la trésorerie du voyagiste   

Ce protocole d’accord intervient après plusieurs mois de négociations, vitales pour l’avenir de la société qui a été profondément ébranlée par des pertes significatives entre 2010 et 2012, à hauteur de 70 millions d’euros.

 

FRAM avait réussi à réduire sa perte nette en 2013 à 1,8 million d’euros après avoir mis en place, l’année précédente, un plan social qui a supprimé 10% des emplois au sein de la société française.

 

Ces cessions permettent néanmoins à FRAM de continuer à commercialiser, pour une durée de 5 ans, des ventes de séjours dans les hôtels vendus au groupe marocain.

Une entreprise en mutation 

Marie-Laurence Vieuille-Feral, Présidente du Directoire de FRAM, a déclaré que ces ventes permettent au voyagiste de « gagner en autonomie, en vision long-terme, et viennent ainsi financer nos prochains développements ».  

 

Néanmoins, le retour à la rentabilité passera nécessairement par une ouverture de capital, les actionnaires familiaux du groupe ayant annoncé leur volonté de céder une partie de leurs parts. La banque Rothschild pourrait ainsi s’impliquer dans la levée de fonds envisagée par FRAM et rejoindre Air France qui détient déjà 9% des parts.

 

Dans un avenir proche, d’autres cessions d’actifs hôteliers pourraient intervenir au Sénégal, en Sicile, au Portugal et en Tunisie.