|  

Entreprises

Le groupe Labeyrie Fine Foods va entrer au capital d’Aqualande

Publié le 19.11.2015 à 10h30

Mis à jour le 19.11.2015 à 10h30

Par

Le groupe Labeyrie Fine Foods va entrer au capital d’Aqualande

Labeyrie et le groupe coopératif Aqualande appartenant aux Aquaculteurs Landais, ont annoncé leur rapprochement. Si les autorités donnent leur accord, Labeyrie Fine Foods devrait prendre ainsi 50% du capital de la coopérative. Cette dernière détient 70% du marché français des truites fumées et souhaite accroître sa production.

En France, le marché de la truite fumée a affiché une progression de 17% cette année.

Entrée au capital

Les Aquaculteurs Landais et le groupe Labeyrie Fine Foods ont choisi de s’allier sur le marché de la truite. Le groupe du Sud-Ouest basé à Saint-Geours-de-Maremne, va ainsi prendre 50% du capital d’Aqualande, s’ils obtiennent l’accord des autorités.

 

Cette structure de transformation et de commercialisation des Aquaculteurs Landais réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros et possède 70% du marché de la truite fumée avec une production de 2 700 tonnes. La coopérative, fondée en 1981 par un groupement de pisciculteurs, souhaite développer son site de fumaison, accroître sa production et également se lancer dans le secteur des aliments pour poissons.

Un rapprochement stratégique

Pour le groupe Labeyrie, groupe du Sud des Landes et spécialiste du foie gras et du saumon, ce rapprochement est l’occasion de s’impliquer dans la production.

 

Les coopérateurs voient quant à eux dans cette alliance l’appui d’un opérateur puissant leur permettant de se dégager des marges de manœuvre financières. Jean-Claude Béziat, Président du groupe Aqualande, explique : « Depuis trois ans le marché de la truite fumée s'emballe avec une croissance de 12 à 15 % par an. Nous concurrençons le saumon grâce à un très bon goût, un bon positionnement prix et une image terroir. Il nous faut pouvoir suivre cette progression et faire face ».