|  

Emploi

Le groupe PSA Peugeot Citroën a présenté son plan pour l’emploi 2015

Publié le 25.11.2014 à 12h00

Mis à jour le 25.11.2014 à 12h00

Par

Le groupe PSA Peugeot Citroën a présenté son plan pour l’emploi 2015

Un comité central d’entreprise extraordinaire s’est tenu hier au siège de PSA à Paris. La direction a présenté aux syndicats les objectifs du groupe en termes d’emploi pour l’année 2015. Les deux principaux axes de ce plan sont le recrutement d’apprentis et le départ de seniors. 

Le premier constructeur automobile français tente de diminuer le pourcentage des métiers « sensibles » de ses effectifs. Pour y parvenir, le groupe, qui compte actuellement  58 000 salariés, table également sur des reclassements internes. 

Départs anticipés et recrutements 

L’entreprise française envisage la mise en place pour 2015 de 1 500 congés seniors. Ce type de dispositif permet au salarié de quitter son emploi avant l’âge légal de la retraite en gardant 70% de son salaire. 2 000 employés du groupe devraient être concernés par cette mesure.

 

En contrepartie, le géant du secteur automobile a annoncé le recrutement de 2 000 jeunes en alternance (pour des CDD d’une durée de 6 mois). PSA Peugeot Citroën compte également recruter 550 salariés en CDI dans sa branche commerce.

 

Plus spécifiquement pour les sites de Poissy, Mulhouse et Rennes, PSA espère pouvoir s’appuyer sur un plan de « mobilités externes ». 

Des réactions mitigées

Le groupe automobile français envisage ce plan pour l’emploi 2015 comme une solution pour « réduire les écarts constatés entre les besoins et les ressources de l’entreprise sans recourir à des mesures brutales ». 

 

Cette présentation d’objectifs a suscité plusieurs réactions immédiates, recueillies par l’AFP. Elu au CCE, Jean-Pierre Mercier évoque un « nouveau plan de suppression d’emplois » tandis que pour le syndicat FO, ces mesures principalement basées sur le volontariat vont permettre d’ « éviter un plan de licenciements collectifs ».