|  

Entreprises

Le groupe Vinci remporte la concession du Stade Olympique de Londres

Publié le 05.02.2015 à 12h06

Mis à jour le 05.02.2015 à 12h06

Par

Le groupe Vinci remporte la concession du Stade Olympique de Londres

Le géant du BTP français s’est vu attribuer le droit d’exploiter le Stade Olympique de la capitale anglaise, inauguré en 2012 à l’occasion des Jeux d’Eté. Il s’agit de la première concession de cet ordre à l’étranger pour le groupe Vinci. Le montant de l’opération n’a pas été communiqué.

L’entreprise du bâtiment et des travaux publics, qui a gagné ce contrat face à l’américain Anschutz Entertainment, doit désormais développer les recettes du stade londonien. 

Une concession de prestige

Le stade actuellement en travaux qui fait l’objet de cette concession est l’équipement le plus important du parc olympique Queen Elizabeth. Le groupe Vinci va désormais pouvoir exploiter cette prestigieuse enceinte sportive sur une période de 25 ans.

 

L’entreprise de BTP va ainsi disposer d’un espace pouvant accueillir (après les travaux) jusqu’à 80 000 personnes pour tous types d’événements. Le Stade Olympique sera ouvert provisoirement pour la Coupe du Monde de Rugby en septembre prochain mais sa réouverture définitive est annoncée pour 2016.

Développements dans l’événementiel

Le groupe tient, avec cet Olympic Stadium, sa première concession de stade à l’étranger. En France, Vinci n’en est pas à sa première expérience puisque l’entreprise exploite déjà le Stade de France, l’Allianz Riviera de Nice et le MMArena du Mans.

 

Pour Damien Rajot, Directeur Opérationnel de Vinci Stadium, « c’est une très belle opportunité. Il y a très peu de stades multifonctions de cette envergure en Europe ». L’objectif du groupe français va désormais se concentrer sur le développement des recettes de cette enceinte sportive dans le secteur de l’événementiel.