|  

Innovation

Le marketing prédictif anticipe les actions des consommateurs

Publié le 15.03.2016 à 8h00

Mis à jour le 15.03.2016 à 8h00

Par

Le marketing prédictif anticipe les actions des consommateurs

Grâce à d’importants algorithmes, le marketing prédictif sert à anticiper le comportement futur des clients en analysant en temps réel leurs faits et gestes.  Le marketing prédictif représente une manne d’opportunités pour de nombreuses entreprises mais aussi pour des secteurs comme ceux de la santé et des assurances.

En entreprise, le marketing prédictif sert à analyser les comportements du prospect grâce à des algorithmes basés sur des données statistiques, comportementales, conversationnelles, sémantiques, visuelles, etc. Cette analyse a priori permet donc de prévoir certaines des actions du client et pouvoir ensuite lui proposer des offres hyper personnalisées. L’historique d’achat ou le temps passé sur la page produit sont des données qui peuvent être croisées entre elles pour faire naître des analyses poussées sur les comportements à venir des prospects. La remontée d’informations en temps réel permet de s’adapter très rapidement aux changements des comportements.

 

Le marketing prédictif est né de la digitalisation de nos sociétés, mais aussi tout particulièrement de l’essor du big data, ces mégadonnées précieuses pour les entreprises, et du monitoring, la surveillance des conversations et des échanges sur les réseaux sociaux. La veille et l’écoute des conversations sont rendues possibles par des outils qui peuvent scanner ce qui se dit chaque seconde sur un sujet bien précis.

A quoi sert le marketing prédictif ?

Dans une société de plus en plus numérisée où les clients sont nomades et volatiles, le marketing prédictif apporte une agilité et une capacité d’adaptation importante aux entreprises qui s’en servent. Elles sont d’autant plus importantes pour les entreprises qui évoluent dans un secteur ultra concurrentiel.

 

Le marketing prédictif permet par exemple aux opérateurs téléphoniques d’anticiper le non-renouvellement d’un abonnement en étudiant les sites concurrents visités par leurs clients. Connaître cette information leur permet par la suite de tenter de garder leur client en lui proposant des offres individualisées, etc.

L’analyse prédictive pour améliorer les systèmes de santé et d’assurances

Le marketing prédictif est utilisé dans bien d’autres domaines. Le secteur de la santé l’utilise par exemple pour la prévention de la prolifération de virus, pour réduire le nombre de réadmissions après une hospitalisation, améliorer la prévention ou bien pour inciter les patients à suivre leur traitement. Ainsi en santé, l’analyse prédictive permet de réduire les coûts tout en améliorant l’efficacité des soins.

 

Toujours dans la prédiction, le secteur des assurances a mis au point une analyse des documents du dossier d’indemnisation. Les sociétés d’assurance détiennent assez de données pour repérer les mots fréquemment utilisés par les fraudeurs dans les documents du dossier d’indemnisation et donc pouvoir émettre des doutes sur les documents qui contiennent ces mots-ci. En 2015 en France, environ 25 % des demandes d’indemnisations ont eu un caractère frauduleux qui résulte d’un surcoût moyen de 10 % des indemnités versées aux assurés et donc des majorations de primes pour l’ensemble des assurés.

 

Les assurances se servent aussi de l’analyse prédictive pour identifier les clients à risque et l’urbanisme pour réduire les embouteillages.

De grandes entreprises utilisent le marketing prédictif

Google a créé le logiciel "the predictive marketing engine", un algorithme qui note chaque internaute en étudiant minutieusement son comportement par l’analyse de ses e-mails, les sites qu’il visite, les canaux de vente utilisés par les internautes ou encore le click-and-collect : un service qui permet au consommateur de réserver des produits en ligne avant de les retirer directement dans une boutique.

 

Amazon  réalise des analyses collectives pour anticiper les commandes individuelles. Amazon prépare donc la livraison des colis de ses futurs clients avant qu’ils aient passé commande. Quand un client réalise son achat, la commande est alors finalisée.

 

SFR repère les churners, les clients qui envisagent de résilier leur abonnement en analysant sur le web le nombre de pages consultées par leurs clients, la durée de chacune de leur visite, les mots clés utilisés dans les moteurs de recherche, etc. L’analyse exercée par SFR sert à l’opérateur à repérer plus de 81 % des clients qui souhaitent résilier leur contrat. SFR se sert de ces analyses pour contacter leurs clients avant que potentiellement ils se désabonnent. Ainsi, 75% des clients restent chez SFR.