|  

Emploi

Le site Areva de la Hague annonce des suppressions d’effectifs

Publié le 26.01.2015 à 14h12

Mis à jour le 26.01.2015 à 14h12

Par

Le site Areva de la Hague annonce des suppressions d’effectifs

Selon la direction du centre de traitement et de recyclage des combustibles usés de la Hague, 100 emplois seront supprimés cette année. Les délégués syndicaux précisent que cette vague de départs sera suivie d’autres réductions d’effectifs, à un rythme potentiel de 100 postes par an jusqu’en 2019.

Ces mesures s’intègrent dans un plan de redressement préparé par Areva. Ce projet a pour objectif d’améliorer la compétitivité du groupe français dans un secteur nucléaire qui connaît des difficultés. 

Réduction d’effectifs sur 5 ans 

Ce sont donc 100 emplois qui devraient être supprimés dès 2015 au sein de l’effectif de l’usine de la Hague dans le Cotentin. Ce seront ensuite potentiellement 100 postes par an, jusqu’en 2019, qui seront concernés par cette réduction de personnel.

 

Philippe Launay, délégué syndical central FO, dénonce ces mesures : « Au 1er janvier 2020, la direction veut 500 salariés de moins que les 3 100 salariés actuels, avec la même charge de travail et en plus les activités de démantèlement. C’est un plan social qui ne dit pas son nom ». Le syndicat vient d’ailleurs de lancer un préavis de grève. 

Un plan global de compétitivité

De son côté, la direction d’Areva à la Hague explique que « le site a déjà absorbé une diminution d’environ 50 postes » en 2014, dans son activité de recyclage. Ces suppressions de postes devraient notamment concerner des départs à la retraite non remplacés.

 

Dans un communiqué, Areva indique également que « le groupe présentera début mars un plan  de retour en compétitivité globale, qui sera décliné sur l’ensemble des sites ». Selon la direction, le démantèlement d’une ancienne usine permet de stabiliser globalement les effectifs. Les activités nucléaires en nette baisse en Allemagne et au Japon ont eu de lourdes répercussions sur les résultats d’Areva, qui doit désormais trouver de nouveaux débouchés.