|  

Entreprises

Le tour-opérateur Marmara mise désormais sur l’Espagne

Publié le 11.09.2014 à 10h17

Mis à jour le 11.09.2014 à 10h17

Par

Le tour-opérateur Marmara mise désormais sur l’Espagne

Ces dernières années, le tour-opérateur Marmara a souffert de son implantation au Maghreb. Après de nombreuses transformations, le tour opérateur va recentrer l’essentiel de son offre vers l’Espagne et en faire sa principale destination.

Le tour-opérateur Marmara qui fait partie du groupe TUI France (qui comprend les marques, Nouvelles Frontières, Passion des Iles, Aventuria et la compagnie aérienne Corsair International) a bâti son succès sur la Tunisie, le Maroc et la Turquie, un choix géographique responsable de ses difficultés ces dernières années. Pascal de Izaguirre, le Président du groupe TUI France, a déclaré «l'Espagne est désormais notre premier marché avec 20 % des ventes et une augmentation de 30 % de l'offre. Nous disposons maintenant d'un très beau portefeuille de produits débarrassé de la surexposition aux risques de l'Afrique du Nord ».

Restructurer et redresser ses comptes

Au premier semestre, TUI France affichait une perte d'exploitation de 55 millions d'euros, en amélioration de 12% sur un an, pour un chiffre d'affaires de 437 millions d'euros. Marmara parachève en ce moment sa transformation pour redresser ses comptes et espère redevenir rentable d’ici 2016. Selon Pascal de Izaguirre, « le groupe aura une amélioration considérable de ses résultats sur l'exercice 2014-2015 et il devrait être proche de l'équilibre à la fin de cet exercice ».

 

Il rajoute « l'essentiel du travail de rééquilibrage a été fait sur Marmara  pour en faire la seule marque généraliste (formules en hôtels clubs...) du groupe. On a avec Marmara une offre qui est aujourd'hui la meilleure du marché, en rapport qualité/prix, recentrée sur l'Europe et le Bassin méditerranéen, avec 5 nouvelles destinations ouvertes en 2014 dans des îles ».

Développement de l’implantation européenne

Marmara a créé cinq nouvelles destinations cet été, Kos, Minorque, Lanzarote, Fuerteventura et la Corse, de façon à doper son implantation européenne. Il s’est débarrassé de certains «contrats peu performants » passés avec des hôtels locaux, améliorant son taux de remplissage.

 

Par ailleurs, Marmara développe un autre concept de clubs thématiques créés par la maison mère TUI. 14 nouveaux produits seront bientôt disponibles, Splashworld (clubs avec parc aquatique), Club Magic life (avec de nombreuses activités sportives et bar restauration 24h sur 24) et Couples (établissements pour les plus de 16 ans).

 

Pour la saison 2015, Marmara a l’intention de multiplier les ouvertures de clubs et de continuer le développement de ces nouvelles enseignes. Pascal de Izaguirre précise que le tour-opérateur va « défricher de nouvelles destinations et procéder à un renouvellement régulier de ses adresses » pour que Marmara devienne « le tour-opérateur dominant en Espagne ».