|  

Entreprises

Les ambitions chinoises du fabricant de matériaux Saint-Gobain

Publié le 13.01.2015 à 14h22

Mis à jour le 13.01.2015 à 14h22

Par

Les ambitions chinoises du fabricant de matériaux Saint-Gobain

Ce n’est pas un hasard si le géant français de la fabrication et de la distribution de matériaux de construction, Saint-Gobain, a choisi de fêter son anniversaire à Shanghai. En effet, le choix de cette capitale financière pour célébrer les 350 ans de l’une des plus anciennes entreprises françaises symbolise la volonté de Saint-Gobain d’accroître son activité sur le marché chinois et, plus généralement, partout en Asie. 

Le groupe industriel, qui avait ouvert un bureau à Pékin dès 1985, compte doubler la part de son chiffre d’affaires en Asie à l’horizon 2020. 

Une activité déjà bien installée

Lors d’un entretien avec les journalistes français qui s’est déroulé en parallèle de la célébration du 350ème anniversaire du groupe, son PDG Pierre-André de Chalendar a évoqué l’Asie comme un « symbole de dynamisme, d’avenir et d’innovation ».  Selon lui, Saint-Gobain a la possibilité d’ « aller un peu plus vite que la moyenne de ses marchés en Chine ». Le fabricant de matériaux peut compter sur ses positions locales, déjà très solides, pour atteindre (dans un premier temps) son objectif à 5 ans : passer de 5% à 10% la part de l’Asie dans son chiffre d’affaires global.  

 

Pour concrétiser ses ambitions, le groupe français, qui compte plus de 10 000 salariés, pourra s’appuyer sur une croissance annuelle forte, notamment menée par des activités industrielles déjà très implantées sur le territoire chinois. Par exemple, Saint-Gobain est numéro 2 sur le marché des canalisations, derrière l’entreprise chinoise Xingxin. D’autre part, le fabricant de matériaux peut compter sur un  pôle recherche et développement de pointe pour l’adaptation de ses produits sur le marché asiatique. 

Puissance du secteur automobile chinois

Le développement de l’activité de Saint-Gobain en Asie passera nécessairement par l’industrie automobile, secteur particulièrement dynamique en Chine. Ainsi, le groupe compte investir 40 millions d’euros pour achever sa 3ème usine chinoise qui ouvrira à la fin de l’année. Ce site produira des matériaux (verre) pour les constructeurs automobiles implantés dans la région de Wuhan, parmi lesquels on peut retrouver le groupe français PSA.

 

Le secteur automobile est également porteur pour d’autres matériaux fabriqués par Saint-Gobain. 50% de l’activité de l’usine chinoise Saint-Gobain Performance Plastics (située près de Shanghai) est ainsi destinée à cette industrie.