|  

Résultats

Les bons résultats du groupe français Essilor pour son exercice 2014

Publié le 20.02.2015 à 11h14

Mis à jour le 20.02.2015 à 11h14

Par

Les bons résultats du groupe français Essilor pour son exercice 2014

Le leader mondial des verres ophtalmiques poursuit sa trajectoire de croissance forte en affichant des résultats en hausse notable pour son exercice 2014. Avec un bénéfice net en augmentation de 6,5% et un chiffre d’affaires à 5,67 milliards d’euros (+12%), Essilor peut ainsi s’appuyer sur des bases solides pour 2015. 

L’activité de cette entreprise française repose essentiellement sur le verre et le matériel optique. Cette année, Essilor espère se renforcer sur 3 segments spécifiques : le solaire, les verres correcteurs et le web. 

Un rythme soutenu de croissance

Les chiffres publiés par Essilor confirment la bonne santé du groupe. Son bénéfice net s’établit ainsi à  642 millions d’euros au titre de l’exercice 2014.  Hubert Sagnières, PDG de l’entreprise, analyse ces chiffres par communiqué : « l’accélération de notre croissance tout au long de l’année conduit à une excellente performance au quatrième trimestre ».

 

Le groupe spécialiste du verre et du matériel optique a multiplié par trois son chiffre d’affaires en l’espace de 10 ans. Il a su profiter du dynamisme du marché aux Etats-Unis tout en diversifiant ses pôles d’activités. Essilor mène également une stratégie régulière d’acquisitions en rachetant de petits laboratoires. 

Grands axes de développement

Au cours de l’année 2014, le numéro 1 mondial des verres ophtalmiques a renforcé sa présence dans plusieurs secteurs d’activités : les verres photochromiques, les solaires ainsi que les ventes en ligne grâce au site Internet coastal.com.

 

Dans son communiqué de presse, Essilor indique également ses objectifs pour 2015. En dehors de potentielles nouvelles acquisitions, le groupe table sur une croissance entre 8% et 11% de son chiffre d’affaires (hors effet de change) et sur une marge opérationnelle courante de 18,8% (elle est à 18,6% pour l’exercice 2014).