|  

Economie

Les piscines françaises plébiscitées par une clientèle internationale

Publié le 28.04.2015 à 14h08

Mis à jour le 28.04.2015 à 14h08

Par

Les piscines françaises plébiscitées par une clientèle internationale

Les professionnels français du marché de la piscine et de ses équipements connaissent un franc succès à l’étranger. Le savoir-faire des 4700 PME qui évoluent dans ce secteur d’activité s’exporte ainsi dans de nombreux pays. Cet engouement international pour les piscines françaises permet à de nombreuses entreprises de maintenir le niveau de leur carnet de commandes, malgré le léger ralentissement du marché sur le territoire hexagonal. 

De plus, ce secteur connaît actuellement une évolution de la demande, avec des piscines plus petites et moins chères. 

Une nouvelle clientèle

La vente à l’international de piscines et d’équipements représente 17% des commandes effectuées auprès des entreprises françaises exerçant dans ce marché. Les 4700 PME du secteur travaillent ainsi avec une clientèle venue d’Europe de l’Est, d’Asie ou encore du Moyen-Orient, à la recherche d’installations sécurisées et prêtes à installer (en kit notamment).

 

Les professionnels du secteur constatent néanmoins une chute significative de leurs ventes dans les pays de l’Europe du Sud, qui ont longtemps été leurs principaux clients internationaux. Les commandes de piscines françaises ont ainsi baissé de 70% en Espagne et au Portugal et de 25% en Italie. 

Un marché qui évolue

Avec 1,76 millions de piscines sur son sol, la France est sur la deuxième marche du podium derrière les USA en matière d’équipements de natation. Après la canicule de 2003, les professionnels du secteur, qu’ils soient fabricants ou distributeurs, ont constaté une envolée des commandes. Mais cette période faste semble terminée en France comme le reconnaissait récemment l’un des leaders du secteur, Desjoyaux : « Nous sommes passés de 14 500 piscines en 2008 à 7 687 export compris ».

 

Le chiffre d’affaires de ce marché représentait 1,5 milliard d’euros en 2014 et vit actuellement une période d’évolution. En effet, les clients ont désormais tendance à commander des piscines moins chères, de taille plus modeste. De plus, la rénovation est aujourd’hui un axe fondamental du marché, les consommateurs souhaitant de plus en plus améliorer leurs équipements déjà existants.