|  

Emploi

Les salariés du BHV refusent le travail dominical

Publié le 24.11.2015 à 12h17

Mis à jour le 24.11.2015 à 12h17

Par

Les salariés du BHV refusent le travail dominical

Jusqu’à dimanche dernier, les salariés du Bazar de l’Hôtel de Ville (BHV) ont participé à une consultation concernant l’ouverture du grand magasin de la rue de Rivoli le dimanche. Selon des sources syndicales, les salariés ont refusé, à une courte majorité, le projet d’accord sur le travail dominical.

L’établissement est situé dans le Marais, l’une des ZTI (zones touristiques internationales) créées par la loi Macron.

Une courte majorité vote non

Une consultation des salariés du Bazar de l’Hôtel de Ville (enseigne appartenant au groupe Galeries Lafayette) a été menée en fin de semaine dernière concernant le projet d’accord sur le travail dominical dans le magasin.

 

A l’issue du vote, c’est le non qui l’a emporté avec « 640 voix contre 627 ». La CGT (syndicat majoritaire) et SUD Solidaires-BHV (deuxième syndicat) ont rapporté ces résultats. Ce projet d’accord sur le travail le dimanche ne sera donc pas signé.

Des syndicats mobilisés

Avant même la tenue de cette consultation, 2 des 4 syndicats présents dans l’entreprise avaient déjà fait savoir qu’ils ne signeraient pas le texte : la CGT et la CFTC. De leur côté, la CFE-CGC et SUD Solidaires – BHV attendaient l’issue du scrutin avant de se prononcer.

 

Le projet qui avait été présenté par la direction du BHV planifiait une majoration dégressive des dimanches travaillés par les salariés. Cette majoration aurait été de 100% du 1er au 5ème dimanche avec repos compensateur, de 100% du 6ème au 15ème dimanche (mais sans repos compensateur) et 50% pour les autres dimanches travaillés, sans repos compensateur.