|  

Juridique

Mise en place d’un portail d’aide à l’internationalisation des PME

Publié le 02.09.2014 à 12h02

Mis à jour le 02.09.2014 à 12h02

Par

Mise en place d’un portail d’aide à l’internationalisation des PME

L’économie française n’est parfois pas à la hauteur des ambitions des Petites et Moyennes Entreprises. Ces dernières sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers l’international, non sans difficulté. La mise en place du site Go International (site en anglais) pourrait changer la donne.

Nombre de PME se sentent à l’étroit sur le territoire français. Les raisons sont diverses : manque de visibilité, économie vacillante, frilosité des banques… L’internationalisation de leurs relations d’affaires apparaît alors comme une solution. Cependant, ce processus est complexe et peu de candidats à l’internationalisation transforment l’essai. En effet, connaître les marchés des pays hors Union Européenne demande une expertise particulière. Se lancer sur un marché étranger peut vite devenir compliqué si une étude préalable de ce marché et de ses spécificités n’est pas réalisée. La langue peut également être un frein à la volonté d’expatriation des PME.

Une initiative en faveur des PME françaises et européennes

La Commission Européenne, forte de ces constatations, vient de lancer un portail dédié à l’accompagnement des PME qui souhaitent tenter l’aventure à l’international. Toutes les PME de l’Union Européenne peuvent en bénéficier. Ce portail permet notamment de trouver les coordonnées des différentes chambres de commerce des 28 Etats membres. Il suffit d’indiquer son pays d’origine et le pays visé parmi les 24 proposés pour qu’apparaissent les différents services proposés parmi lesquels un service d’aide à l’obtention de crédit, un service d’aide au recrutement ou encore à la souscription d’assurances. Il est également possible de filtrer par secteur d’activité ou par objectif visé par l’internationalisation.

Il est à parier que ce portail d’aide, véritable complément aux différents services offerts au niveau national, devrait rapidement devenir une étape incontournable dans la démarche d’expatriation des PME européennes. Il va en effet permettre à ces dernières de considérer de nouveaux marchés et donc de nouveaux débouchés tant au niveau de leurs bénéfices que de leurs clients cibles.