|  

Acquisition

Nokia en pole position pour le rachat d’Alcatel-Lucent

Publié le 14.04.2015 à 14h20

Mis à jour le 14.04.2015 à 14h20

Par

Nokia en pole position pour le rachat d’Alcatel-Lucent

Le finlandais Nokia cherche à racheter le franco-américain Alcatel-Lucent. L’annonce a été faite ce jour et ses conséquences sont déjà clairement visibles sur les marchés financiers. La question que se posaient tous les observateurs portait sur l’étendue de ce rachat : l’entièreté du groupe Alcatel-Lucent ou seulement certaines de ses branches ? Les premières discussions semblaient s’orienter vers le seul rachat des réseaux mobiles d’Alcatel-Lucent.

Toutefois, la réponse est plutôt radicale. Nokia a comme objectif d’acquérir tout le groupe. Le géant finlandais, partiellement racheté de son côté par Microsoft, notamment sur sa branche mobile, pourrait ainsi profiter de la somme tirée de ce rachat pour investir de son côté. 

Les Bourses du monde entier en pleine effervescence

A l’annonce de ce possible rachat, les principales places financières du monde ont vu les titres des deux géants fluctuer. Ainsi, si l’action de Nokia perdait près de 14%, celle d’Alcatel-Lucent de son côté en gagnait 6.

 

Ce rachat constitue donc une OPA (Offre Publique d’Achat) du finlandais sur le franco-américain. Il semblerait que ce mouvement de Nokia aurait pour objectif, à terme, de constituer un super géant européen des télécoms. Les deux cœurs de métier de ce nouveau conglomérat seraient les réseaux fixes et les réseaux mobiles. Les géants du secteur espèrent ainsi que ce mariage pourra enfin remplir un rôle de barrière à l’avancée inexorable des entreprises chinoises, notamment Huawei, qui en quelques années a conquis une grande partie de la planète avec des coûts de production toujours réduits pour des prix de vente toujours plus bas, et une technologie en constante évolution.