|  

Acquisition

Patrick Drahi et Alain Weill s’associent pour racheter NextradioTV

Publié le 27.07.2015 à 10h26

Mis à jour le 27.07.2015 à 10h26

Par

Patrick Drahi et Alain Weill s’associent pour racheter NextradioTV

Les hommes d’affaires Alain Weill et Patrick Drahi viennent d’annoncer par communiqué de presse leur volonté de racheter ensemble NextradioTV. Ils  vont lancer une OPA de 595 millions d’euros pour acquérir le groupe media par le biais d’une structure spécialement créée pour cette opération. Alain Weill, actuel PDG de NextradioTV, deviendra le Directeur Général d’Altice Média, filiale du groupe Altice de Patrick Drahi.

Le pôle télévision de NextradioTV, qui se compose de BFM, RMC Découverte et de BFM Business en Ile-de-France, a réalisé l’année dernière plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. 

Une opération conjointe

Patrick Drahi, patron du groupe Altice (Numéricable, SFR), poursuit ses achats dans le secteur des médias. C’est dans un communiqué de presse conjoint avec Alain Weill que l’homme d’affaires, 3ème fortune de France, a annoncé son projet de mettre la main sur le groupe NextradioTV (RMC, BFMTV).  

 

Par le biais d’une structure spécifiquement créée pour l’occasion, les deux patrons vont lancer une OPA sur le groupe media. Cette opération sera chiffrée à 595 millions d’euros, soit 37 euros par action. Alain Weill, actuel PDG de NextradioTV, intégrera le comité exécutif d’Altice et aura 24% des parts d’une branche d’Altice, consacrée aux investissements dans les médias.

Un acteur incontournable du secteur media

Le département télévision du groupe Nextradio TV (BFMTV, RMC Découverte et BFM Business Ile-de-France) a réalisé l’année dernière plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Dans la même période, le pôle radio (RMC, BFM Business) a, quant à lui, atteint un CA de 78 millions d’euros.

 

Patrick Drahi poursuit donc sa stratégie d’acquisitions dans le domaine des médias et des télécoms. Le propriétaire de SFR-Numéricable a récemment acheté des titres tels que Libération, L’Express ainsi qu’une douzaine d’autres titres et est désormais à la tête du cinquième pôle de presse magazine en France.