|  

Acquisition

Plus aucune concurrence sur le marché européen pour Blablacar

Publié le 15.04.2015 à 13h51

Mis à jour le 15.04.2015 à 13h51

Par

Plus aucune concurrence sur le marché européen pour Blablacar

L’annonce a été faite aujourd’hui mercredi 15 avril. Le français Blablacar, leader du covoiturage, a racheté son principal concurrent européen, l’allemand Carpooling. L’allemand n’a pas été la seule cible du français, puisqu’une petite entreprise hongroise, Autohop, a également été rachetée dans le même temps. Le montant de la transaction n’a cependant pas été révélé.

Avec ces deux achats simultanés, Blablacar semble avoir écarté toute concurrence sur le marché européen, sur son segment. De ce fait, il devient un acteur absolument incontournable du covoiturage en France et en Europe. 

Des millions de membres à travers toute l’Europe

Blablacar est une entreprise française présente dans 18 pays européens. Fonctionnant un temps comme un service totalement gratuit, l’entreprise a remodelé son modèle économique en 2011 et facture aujourd’hui les covoitureurs qui souhaitent réserver un trajet, en plus du prix du trajet demandé par le conducteur. Le français se targue par ailleurs de permettre à près de 2 millions de personnes par mois de voyager pour une croissance de près de 200% par an.

 

Avec le rachat de Carpooling et Autohop, Blablacar a aujourd’hui la voie libre pour s’étendre davantage encore. Maintenant que le marché européen a été investi, il semblerait que le français ait l’intention de s’implanter en Asie et en Amérique du Sud.

 

Ce plan pourrait être grandement facilité après la levée de fonds record de près de 100 millions de dollars (73 millions d’euros) effectuée par Blablacar en juillet dernier. A cette date déjà, Frédéric Mazzella, le CEO de Blablacar, faisait part de son envie de s’exporter : « Nous avons trouvé un modèle vertueux, nous voulons le rendre global. C’est la raison pour laquelle nous allons chercher des fonds, pour aller investir à l’étranger ».