|  

Entreprises

Retour de Vivendi dans les télécoms, mais en Italie

Publié le 25.06.2015 à 16h22

Mis à jour le 25.06.2015 à 16h22

Par

Retour de Vivendi dans les télécoms, mais en Italie

L’entreprise française Vivendi, qui s’était un temps éloignée des télécoms, revient à ses premiers amours. Ce retour ne se fait cependant pas en France mais en Italie. Vincent Bolloré, actionnaire à 14,5% de Vivendi a annoncé hier mercredi 24 juin que le groupe français devenait le premier actionnaire de Telecom Italia.

Telecom Italia est à ce jour le cinquième opérateur européen. Détenue en partie par Telefonic, opérateur majoritaire en Espagne, Telecom Italia change de mains et est désormais détenue à 14,9% par Vivendi.

Investissement et opportunité financière

L’annonce a été accompagnée par un commentaire selon lequel «  cet investissement constitue une opportunité pour le groupe d’être présent et de se développer sur un marché dont les perspectives de croissance sont significatives et dont l’appétence pour des contenus de qualité est très forte ». Vivendi ajoute avoir pour objectif « d’accompagner Telecom Italia sur le long terme ».

 

Vivendi semble préparer un retour plus conséquent encore, après sa sortie plus que chaotique du secteur des télécoms en fin d’année 2014. En effet, plusieurs autres opérateurs historiques européens pourraient susciter l’intérêt de Vivendi dans les prochains mois. En tout état de cause, il semblerait que le géant français détenu en partie par Vincent Bolloré n’ait pas choisi Telecom Italia au hasard. Criblé de dettes et faisant face à une concurrence toujours plus féroce, le groupe italien compte pourtant près de 30 millions d’abonnés à travers le pays. Surtout, il détient une filiale qui ne connaît pas la crise : TIM Mobile, située au Brésil, et leader sur le secteur de la téléphonie mobile.