|  

Entreprises

Safran confie à Figeac Aéro une commande de 500 millions de dollars

Publié le 24.10.2014 à 14h59

Mis à jour le 24.10.2014 à 14h59

Par

Safran confie à Figeac Aéro une commande de 500 millions de dollars

Le sous-traitant aéronautique Figeac Aéro vient de décrocher un contrat record, d’un montant d’un demi-milliard de dollars sur 10 ans. L’entreprise française basée dans le Lot va fournir au motoriste Safran des pièces de haute précision pour équiper ses moteurs Leap. 

Cette commande est un succès commercial d’envergure pour l’ETI Figeac Aéro, dont le chiffre d’affaires est de 165 millions d’euros. Le sous-traitant qui avait connu une période difficile en 2009 en raison de la crise de l’aviation d’affaires et de la faillite de son client Eclipse Aviation (avec d’importants impayés) retrouve désormais le chemin de la croissance.   

Une production made in France

La société Figeac Aéro, qui compte 1 600 salariés et crée chaque année en France 250 emplois, a été sélectionnée par Safran pour produire des pièces de précision pour les moteurs Leap. Ces nouveautés, développées en collaboration avec General Electric, sont des réacteurs de dernière génération qui équiperont à terme les Boeing 737 Max ainsi que la moitié des Airbus A320neo.

 

Les pièces de haute précision fournies par le sous-traitant du Lot seront fabriquées en France, l’entreprise a d’ailleurs prévu l’implantation d’un nouveau bâtiment à Figeac, entièrement consacré au moteur Leap. Cette commande va aboutir, sur 4 ans, à la création d’une centaine d’emplois sur place. 

Une activité en pleine croissance

Figeac Aéro, qui produit également des sous-ensembles de structure d’avion, ambitionne de devenir le « leader européen des pièces usinées de précision en se positionnant sur tous les grands programmes aéronautiques actuels et futurs ». 

 

La société poursuit ainsi son expansion après avoir également décroché, l’été dernier, une commande d’un montant de 60 millions de dollars avec l’entreprise américaine Spirit. Ce contrat portait sur deux éléments de plancher pour un long-courrier Airbus de nouvelle génération, l’A350.