|  

Entreprises

Salins du Midi investit 7 millions d’euros dans une gamme cosmétique

Publié le 21.10.2014 à 15h19

Mis à jour le 21.10.2014 à 15h19

Par

Salins du Midi investit 7 millions d’euros dans une gamme cosmétique

Célèbre pour son sel de table « La Baleine », la société française Salins du Midi a décidé de diversifier ses activités en lançant une ligne cosmétique intitulée « Eclae » basée sur les propriétés hydratantes et antivieillissement de l’algue Dunaliella Salina.

Cette gamme de soins brevetée par le groupe Salins du Midi représente un investissement de 7 millions d’euros et intervient après 4 années de recherches cosmétiques sur une algue issue du salin d’Aigues-Mortes.

Un nouveau secteur d’activités

Avec le lancement de ses crèmes de soin, la compagnie des Salins du Midi se positionne en concurrence avec les marques Caudalie et Nuxe, spécialistes de la cosmétologie naturelle.

 

L’objectif commercial de cet investissement de 7 millions d’euros est de parvenir à un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros. Les 11 soins de la gamme Eclae seront disponibles à partir de janvier 2015 dans une fourchette de prix de 15€ à 68€.

 

Le laboratoire Sciences et Mer de Relecq-Kerhuon (Finistère) sera par ailleurs en charge de la fabrication de ces cosmétiques naturels anti-âge. 

Une stratégie inédite pour le groupe français

La société qui compte 1 500 salariés a été intégralement rachetée en 2013 par Hubert François, désormais Président de Salins du Midi. Depuis, ce dernier met progressivement en place une stratégie de développement des marques alimentaires et de diversification des activités du groupe.

 

La compagnie qui doit faire face à une concurrence solide dans le secteur du sel alimentaire, notamment représentée par Cerebos, tente d’exploiter de nouveaux axes commerciaux.

 

Les lancements des cosmétiques Eclae et de « Baleine Essentiels », un sel de table contenant deux fois moins de sodium, s’inscrivent dans cette nouvelle stratégie pour le groupe Salins du Midi.