|  

Entreprises

Succès pour la solution de chauffage B to B de Qarnot Computing

Publié le 14.10.2015 à 10h59

Mis à jour le 14.10.2015 à 10h59

Par

Succès pour la solution de chauffage B to B de Qarnot Computing

La start-up Qarnot Computing propose une solution de chauffage innovante qui connaît un démarrage prometteur dans le B to B. Les ordinateurs radiateurs inventés et fabriqués par cette entreprise parisienne utilisent la chaleur produite par la puissance informatique pour chauffer des immeubles entiers.

Dans une seconde phase de développement, ces radiateurs high-tech devraient également faire l’objet d’une exploitation commerciale destinée aux particuliers.  

Un concept innovant

Créée en 2013, la start-up parisienne Qarnot Computing a mis au point des ordinateurs dont la carte mère est utilisée comme source de chaleur. Cette technologie permet de chauffer des immeubles entiers grâce à la puissance informatique.

 

Hélène Legay, Directrice Marketing de Qarnot Computing, explique les avantages de ces radiateurs high-tech, les Q-Rad : « La chaleur qu'ils dégagent est 100 % gratuite. Les locataires, qui n'ont aucune idée de ce qui se passe dans leurs radiateurs, bénéficient d'un chauffage gratuit. Nous nous rémunérons en revendant notre puissance de calculs à des entreprises telles que BNP, Air liquide et Disneyland ».

Ouverture aux particuliers

La start-up créée par Paul Benoît compte actuellement 23 salariés et annonce un chiffre d’affaires d’un million d’euros. 350 appareils sont actuellement en fonctionnement, comme par exemple pour des logements sociaux gérés par la Mairie de Paris mais aussi pour les locaux de Paritech, l’incubateur de jeunes pousses qui hébergent la société Qarnot Computing.

 

Si cette solution de chauffage n’intervient pour l’instant que dans le cadre du B to B, la start-up devrait également élargir la commercialisation de sa solution de chauffage par ordinateur aux particuliers. Une nouvelle version plus perfectionnée et pilotable par smartphone pourrait ainsi trouver sa place  dans les immeubles « intelligents » pensés pour les solutions domotiques.