|  

Emploi

Suppression de 200 postes au Club Med

Publié le 06.05.2015 à 11h18

Mis à jour le 06.05.2015 à 11h18

Par

Suppression de 200 postes au Club Med

Le Club Med, sous pavillon chinois depuis son rachat, pourrait supprimer près de 200 postes en France cette année. La crainte des observateurs lors des discussions pour un rachat du Club Med par le chinois Fosun était donc avérée. L’hôtelier compte près de 20 000 salariés de par le monde dont 1500 en France.

L’annonce de cette suppression se fait alors que le Club Med a récemment fêté ses 65 ans d’existence. Depuis ses débuts, le créateur de villages de vacances a énormément évolué, passant de quelques installations dans des destinations peu attractives, à de véritables hôtels haut de gamme dans les plus beaux pays de la planète. Une montée en gamme qui fait figure de cas d’école.

Création parallèle de postes

C’est le centre d’appels de Saint-Ouen qui est visé par cette suppression. La disparition des 200 postes entraîne de facto la fermeture de ce centre d’appels. Cette annonce se fait dans un climat de baisse d’activité dans le secteur du tourisme français.

 

Cependant, le Club Med évoque plutôt une réorganisation. Cela induirait donc que la suppression annoncée ne serait pas une disparition nette de 200 postes mais plutôt une réaffectation des ressources. Ainsi, en parallèle du licenciement de 200 personnes, plus de 100 nouveaux postes seraient créés.

 

Il semblerait que la chaîne de villages touristiques souhaite prendre le virage du digital. En effet, le numérique, la data et Internet sont autant d’éléments devenus indispensables, que les entreprises doivent prendre en compte au plus tôt pour réussir leur conversion pour atteindre des clients particulièrement connectés.